J’ai vu pour vous

Solos (Amazon Prime)
À la recherche de quelque chose de vraiment différent? Je vous propose Solos, une série d’anthologie de sept épisodes qui se veut un croisement entre la populaire série Black Mirror et un monologue théâtral. Chaque épisode d’environ 30 minutes porte sur un personnage, souvent seul à l’écran, et se déroule dans un futur non précisé. Se greffent à tout cela des éléments de science-fiction. La distribution est exceptionnelle: Anne Hathaway, Anthony Mackie (Falcon dans l’univers Marvel), Helen Mirren (The Queen), Constance Wu (Crazy Rich Asian) et Morgan Freeman, notamment. Les monologues sont parfois drôles, parfois émouvants. Ce sont surtout de petites capsules hautement philosophiques – que je vous conseille de les consommer avec modération, question de prendre le temps d’assimiler correctement chacune d’elles et d’y réfléchir pendant vos temps libres. Les situations qui nous sont présentées (par exemple: une femme qui veut voyager dans le temps, un homme mourant qui rencontre le robot à son image qui va le remplacer, une femme qui donne naissance à un enfant qui grandit à une vitesse effrénée) n’ont rien à voir avec notre quotidien. Pourtant, les thèmes abordés sont universels et chacun s’y retrouvera: la mort, le deuil, le moment présent, la maladie, la famille, les regrets, les souvenirs et l’amour. La qualité de chacun des épisodes est assez inégale. Mes préférés ont été les quatre premiers (soit ceux qui mettent en vedette Hathaway, Mackie, Mirren et Wu). Wu, que je ne connaissais pas, m’a totalement fasciné. Mackie m’a montré un côté sérieux que je ne soupçonnais pas. Hathaway est toujours aussi bonne. Mais la palme revient à Mirren. La grande dame du cinéma britannique nous offre une performance d’anthologie – et je pèse mes mots – dans le rôle d’une aînée qui, dans le cadre d’un voyage en solitaire dans l’espace, revient sur les moments marquants de sa vie. Un très grand moment de télévision. (4/5)

À surveiller cette semaine

Raya and the last dragon – (Disney+) (En ligne vendredi)
C’est Disney+ qui propose la programmation la plus prometteuse en juin et ça commence avec ce classique familial et instantané de l’animation qui est sorti en salles au début mars. Un des très bons films produits par les studios Disney dans le début du millénaire.

Glee: The 3D Concert Movie – (Disney+) (En ligne vendredi)
Les nombreux amateurs de la populaire série musicale Glee (2009 à 2015 sur Fox) ne voudront pas rater ce documentaire/concert bâti à parti d’images d’archives de la tournée Glee Live! In Concert à l’été 2011.

Sweet Tooth – (Netflix) (En ligne vendredi)
Cette série est adaptée d’une bande dessinée du grand Jeff Lemire dans laquelle les bébés humains naissent avec des caractéristiques animales. Un garçon-cerf et son père (Will Forte) partent donc à la recherche d’une explication. J’avoue être intrigué.

Night of the Kings- (Crave) (En ligne vendredi)
Un autre projet intriguant. Il s’agit d’un film canadien tourné par le cinéaste Philippe Lacôte, de la Côte d’Ivoire. Dans ce qui rappelle Les Mille et Une nuits, un prisonnier d’un dangereux pénitencier ivoirien doit raconter une histoire pendant toute une nuit afin de survivre.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle