J’ai vu pour vous

Fear Street Part 1: 1994 (Netflix)
Netflix fait très rarement dans la subtilité et ce film d’horreur de Leigh Janiak (Honeymoon) n’est certainement pas l’exception qui confirme la règle. On y suit un groupe d’adolescents (menés par Olivia Scott Welch, que l’on a récemment vue dans la série Panic, sur Amazon Prime) qui tente de briser une malédiction qui transforme des gens ordinaires en meurtriers de masse depuis 300 ans dans leur petite ville. Le concept est ultra usé et semble copié de It (Stephen King), le film est un condensé d’hommages aux classiques du genre (Scream, Jaws, I Know What You Did Last Summer et Halloween, notamment) et l’intrigue, inutilement sanglante, est hautement prévisible. L’humour noir et toutefois très à point. Ce qui rend Fear Street intéressant, c’est qu’il s’agit de la première partie d’une trilogie. Le deuxième épisode a été mis en ligne vendredi (9 juillet), alors que le troisième le sera vendredi prochain (le 16 juillet). Et vous savez quoi? J’ai hâte de découvrir où Janiak veut nous amener. L’épisode II (avec les excellentes Gillian Jacobs et Sadie Bink) portera sur un massacre commis en 1978 dans un camp de vacances (Allo Friday the 13th!) alors que le troisième nous transporte en 1666 pour nous faire découvrir l’origine de la malédiction, qui remonte au jour où une soi-disant sorcière a été pendue (Allo The Witch et The Lords of Salem!). (3/5)

Monsters at Work (Disney+)
Mes attentes étaient très modestes face à cette série. Je ne m’attendais évidemment pas à quelque chose du calibre des deux films de Pixar de laquelle elle est inspirée, Monsters, Inc (2001) et Monsters University (2013). Par contre, j’étais loin de penser que j’aurais affaire à une série aussi drabe… Les deux premiers épisodes sont en ligne depuis mercredi et mon dieu que ça ne vole pas haut. Je comprends que je ne suis pas le public cible, mais honnêtement, je n’ai pas vu un seul passage qui aurait pu faire rigoler un enfant. C’est un plaisir de retrouver les personnages de Mike et Sully, mais disons que leurs trop rares échanges manquent beaucoup de piquant. On peut en dire autant du scénario, prévisible et sans aucune substance. (1,5/5)

À surveiller cette semaine

Gunpowder milkshake (Netflix) (En ligne mercredi)
Ce film d’action, malgré sa prémisse assez simpliste («trois générations de tueuses à gages s’unissent pour se venger») est prometteur en raison de sa distribution: Karen Gillan (Jumanji), Carla Gugino (Gearld’s Game), Lena Headey (Game of Thrones), Michelle Yeoh (Tomorrow Never Dies) et Angela Bassett (9-1-1).

McCartney 3, 2, 1 (Disney+) (En ligne vendredi)
Dans cette série de six épisodes, Paul McCartney revient sur son temps avec les Beattles, sa carrière solo, ses influences, son processus de création et ses relations personnelles dans le cadre d’une longue entrevue avec le producteur Rick Rubin.

Deep (Netflix) (En ligne vendredi)
Dans le cadre d’une expérience neurologique, quatre étudiants en médecine thaïlandais doivent lutter contre le sommeil. S’ils y parviennent, ils deviendront riches. Sinon… ils mourront. Bien malin celui qui a la moindre idée d’à quoi s’attendre!

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle