J’ai toujours eu beaucoup de respect pour Jean-François Damphousse. Non seulement il connait son hockey sur le bout des doigts, mais il est également un excellent communicateur. Il sait comment insuffler son savoir.

Ce n’est pas un hasard si la centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey lui a offert un poste de recruteur en 2019. Quand on possède une aussi bonne réputation, les occasions ne peuvent que se présenter.

Plus tôt cette semaine, j’ai justement fait appel à Jean-François pour me parler un brin de certains joueurs qui sont sous-estimés en vue du repêchage de ce week-end. Nous avons bien entendu échangé au sujet des joueurs originaires du Nouveau-Brunswick et de ceux qui évoluent pour le Titan d’Acadie-Bathurst et les Wildcats de Moncton.

Voici ce que ç’a donné.

Comme les informations recueillies au sujet de Cole Huckins ont été utilisées dans le texte sur les Néo-Brunswickois et qu’un truc sur l’espoir des Wildcats Charles-Antoine Pilote a été publié dans nos pages vendredi matin, je vais me concentrer sur les autres joueurs du Titan. On parle ici de Riley Kidney, Jacob Melanson, Bennett MacArthur, Zach Biggar, Cole Larkin et Ben Allison.

De Riley Kidney, considéré le 49e espoir en Amérique du Nord, Jean-François n’hésite pas à dire qu’il est assurément l’un des bons fabricants de jeu de l’encan.

«Kidney possède des mains rapides et une intelligence exceptionnelle sur la glace. Pour tout dire, il me fait penser un peu à Nick Suzuki des Canadiens. Il a vraiment un beau potentiel.»

Jacob Melanson, lui, est par ailleurs en plein le genre de joueur que les entraîneurs aiment avoir sous la main.

«Son atout principal à Melanson c’est son implication physique. C’est difficile de jouer contre un gars comme lui. Il apporte le même genre d’énergie que des bonshommes comme Matthew Tkachuk et Yanni Gourde. Melanson n’est pas très grand, mais il est fort. Je crois aussi qu’il va continuer de progresser, particulièrement à l’attaque.»

Comme un peu tout le monde, Jean-François adore aussi le parcours de l’attaquant de 20 ans Bennett MacArthur, le 132e espoir de la centrale. Son histoire lui fait penser à celle d’Egor Sokolov, un autre marqueur qui a dû se montrer patient avant d’être repêché à l’âge de 20 ans «On parle ici d’un vrai marqueur naturel qui a beaucoup amélioré son coup de patin dans la dernière année. Nous avons commencé à le prendre au sérieux au début de la dernière saison. Évidemment, nous nous attendions à ce qu’il ralentisse, mais non. Au contraire, il ne s’est jamais arrêté. Sa domination s’est même poursuivie pendant les séries éliminatoires. C’est rare que nous répertorions des gars de 19 ou 20 ans, mais MacArthur a vraiment mérité sa place.»

De Zach Biggar, Jean-François me dit qu’il aime particulièrement sa stabilité en zone défensive.

«Parce qu’il avait dominé de cette façon dans le junior A, je m’attendais à voir un défenseur à caractère offensif la saison dernière. J’ai plutôt découvert un joueur efficace dans tous les aspects du jeu. Son coup de patin est très bon et sa mobilité est au-dessus de la moyenne. C’est un défenseur complet et sa progression n’est pas terminée.»

Si Cole Larkin et Ben Allison ne sont pas répertoriés, Jean-François me confirme qu’ils ont tout de même été évalués par la centrale.

«Ce sont deux joueurs qui ont du potentiel et c’est même possible qu’ils soient repêchés ou qu’ils obtiennent des invitations à un camp professionnel.»

Imaginez la fierté de l’organisation du Titan si jamais quatre ou cinq de ces joueurs sont sélectionnés samedi.

Bonne chance à nos athlètes

J’aimerais souhaiter bonne chance aux Néo-Brunswickoises Geneviève Lalonde et Catharine Pendrel aux Jeux olympiques de Tokyo.

Lalonde prendra part bien sûr au 3000m steeple. L’Acadienne de Moncton, 16e aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016, vise un top-10 dans la capitale japonaise.

On ne peut que le lui souhaiter. Quel exploit ce serait.

Pour ce qui est de Pendrel, la cycliste de VTT cross-country de Fredericton voudra sûrement faire mieux sinon répéter son exploit de 2016. alors qu’elle avait mis la main sur une médaille de bronze.

Pourquoi pas l’or?

Go Catharine Go!

Par ailleurs, quatre athlètes de la province prendront part aux Jeux paralympiques. Il s’agit de la triathlète Kamille Frenette, du nageur Ryan Allen, du joueur de badminton en fauteuil roulant Mike Butler et de la basketteuse en fauteuil roulant Danielle Duplessis.

À eux aussi je tiens à leur souhaiter la meilleure des chances.

Jean-Daniel Boudreau de retour

J’ai fait mention dans une récente chronique que depuis le départ de Jean-Daniel Boudreau l’aspect marketing faisait défaut chez le Titan.

Eh bien croyez-le ou non, Jean-Daniel est de retour avec l’équipe à titre de directeur marketing, coordinateur de match et responsable administratif hockey.

Celui qu’un peu tout le monde surnomme JD revient dans l’organisation après un premier passage remarqué de 2015 à 2019.

En discutant avec lui, il m’a confié qu’il avait une tonne d’idées pour divertir les partisans qui se présenteront aux matchs.

«De voir les partisans se rassembler et de célébrer tous ensemble comme une grande communauté lors de la conquête de 2018 est mon plus grand moment. J’espère être en mesure d’aider à rassembler à nouveau tout ce monde avec des projets originaux», m’a raconté JD en début d’après-midi, vendredi.

«Pour le petit gars d’Allardville que je suis, c’est important pour moi de trouver une façon de briser les frontières entre les localités et la barrière de la langue l’instant d’un match ou d’une saison afin que tout le monde se rassemble derrière notre belle équipe régionale. J’ai toujours cru en la force du sport et l’union d’une communauté est primordiale dans le succès», a-t-il ajouté.

JD entamera ses nouvelles fonctions à compter du 9 août.

Le Kraken sera grand et gros

Le directeur général du Kraken de Seattle Ron Francis semble aimer les grands et gros bonshommes.

Ainsi, le tiers des joueurs réclamés pendant le repêchage d’expansion de mercredi sont des colosses de plus de 6 pieds 3 pouces, dont le gigantesque défenseur Jamie Oleksiak du haut de ses 6 pieds 7 pouces et 255 livres.

Au sein de la brigade défensive du Kraken, a défaut d’y avoir un Bobby Orr, on y retrouve plusieurs autres géants avec les Carson Soucy (6 pieds 5 pouces), Kurtis MacDermid (6 pieds 5 pouces), Adam Larsson (6 pieds 3 pouces) et Hayden Fleury (6 pieds 3 pouces), entre autres.

Reste à voir qui réussira à se tailler une place parce qu’il y a aussi Mark Giordano, Cale Fleury, Vince Dunn et Jérémy Lauzon parmi les prétendants à un poste. Cela dit, Dunn serait déjà sur le marché des transactions.

Jaxon au pays des géants

Parlant de géants, c’est incroyable ce qu’un changement d’air peut apporter à un joueur de hockey.

Il y a un an, Jaxon Bellamy était le plus grand défenseur au camp du Phoenix de Sherbrooke à 6 pieds 4 pouces.

Dans un peu plus de deux semaines, le Néo-Brunswickois de Hampton fera partie d’un groupe de six arrières mesurant 6 pieds 4 pouces (ou plus) au camp du Titan.

Les cinq autres sont Carter Ansems à 6 pieds 7 pouces, Cody Van de Sande à 6 pieds 5 pouces, ainsi que Owen Arnold, Yann Nkueze et Charles Paquet à 6 pieds 4 pouces.

J’en ai justement fait la remarque à Bellamy ce matin.

«C’est plutôt amusant de savoir que je ne serai pas le plus grand au camp. C’est probablement la première fois que ça m’arrive», m’a-t-il révélé en riant.

«On pourrait peut-être en profiter pour se faire une équipe de basketball ou de volleyball», a ajouté le sympathique vétéran.

Un match à Bonaventure

Si vous avez jeté un œil au calendrier des matchs préparatoires du Titan, vous avez peut-être remarqué que le duel du 26 septembre contre l’Océanic de Rimouski sera présenté en après-midi au Centre récréatif Desjardins de Bonaventure.

Avant de vous imaginer quoi que ce soit, il s’agit simplement d’un match promotionnel comme ça se fait régulièrement chez la majorité des équipes.

Cette partie à Bonaventure se veut surtout une façon de remercier les partisans de la Gaspésie qui font régulièrement le voyage vers le Centre régional K.-C.-Irving pour voir des parties de saison régulière du Titan.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle