L e Canada a assuré face au Costa Rica, vendredi dernier, avant d’affronter le Mexique demain, le 16 novembre, dans le cadre de la qualification de la Coupe du Monde FIFA 2022 au Qatar.

Plus de 48 800 supporteurs ont répondu présents au stade du Commonwealth d’Edmonton pour la réception des Ticos du Costa Rica. Mené par Alphanson Davies, le Canada s’est longuement buté sur la défense costaricaine. À la suite d’un retourné acrobatique spectaculaire de Tajon Buchanan, qui a propulsé le ballon sur la barre transversale, le match a pris une autre tournure. Ce magnifique mouvement a réveillé la troupe canadienne. Peu de temps après, Jonathan David a fait soulever la foule, à la 57e minute. Dans un stade frisquet, les Rouges ont gagné par le petit score de 1 à 0 contre une équipe accrocheuse et expérimentée, qui rappelons-le, a participé aux 4 phases finales des cinq dernières Coupe du Monde. «Les partisans étaient avec nous durant toute la rencontre. J’ai vraiment ressenti leur présence, et cette équipe a vraiment été soulevée par Edmonton», a déclaré l’entraîneur-chef John Herdman.

Le plan de match est très clair pour John Herdman, soit accueillir les adversaires en terre hostile et emmagasiner le maximum de points à Edmonton. Il espérait l’aide de la météo, et mère Nature semble avoir répondu à ses souhaits. «Nous nous attendons que la météo soit un facteur additionnel pour ces matchs et pour nous aider à bâtir notre forteresse pour ces batailles importantes sur le terrain.»

La première partie du plan fonctionne avec cette victoire, et l’homme du match face au Costa Rica, Samuel Adekugbe, est déjà dans la rencontre du Mexique. «Nous sommes à un point de la tête, alors c’est le temps de tourner la page et de nous concentrer sur le prochain match.» L’équipe mexicaine arrive en terre canadienne très remontée après sa récente défaite de 2-0 face aux États-Unis. Elle aura également le souvenir de la très bonne performance canadienne chez eux, en octobre dernier.

Les hommes de John Herdman avaient récolté un point important, avec un score final de 1-1 à l’Estadio Azteca de Mexico. Accueillis froidement dans une chaude ambiance, ils ont réussi à maitriser l’équipe mexicaine.

«Tirer de l’arrière dans cet environnement contre une équipe de ce calibre est très difficile», avait expliqué Jonathan Osorio, milieu canadien. La confiance règne au sein des Rouges avant d’affronter le Mexique. «Nous n’avons plus peur d’eux. C’est notre réalité. Les joueurs ont vraiment hâte de jouer ce match», déclare l’entraineur-chef.

État des qualifications dans les autres confédérations

Dans la zone d’Amérique du Sud, le Brésil est qualifié pour le mondial 2022. C’est la seule nation à avoir participé à toutes les phases finales d’une coupe du Monde.

Dans la zone Europe, le Portugal devra passer par une ronde supplémentaire pour se qualifier. Il a été surpris par la Serbie, qui elle, tout comme la Belgique, la Croatie, l’Espagne et la France, rejoignent le Danemark et l’Allemagne au rang des qualifiés. Les Français pourront donc défendre leur titre de champions du monde lors de la prochaine édition 2022 au Qatar.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle