Peu de gens s’en rendent compte, mais la santé bucco-dentaire est étroitement liée à notre état de santé. Lorsqu’elle est négligée, cela peut avoir de graves conséquences à long terme. Des gencives infectées et non soignées peuvent par exemple augmenter le risque de maladies cardiaques. D’où l’importance des pratiques d’hygiène dentaire quotidiennes, dont le brossage des dents et l’utilisation de la soie dentaire.

Ginette Mercure se demande si le rince-bouche contenant du chlorure de cétylpyridinium est efficace contre les bactéries responsables de la plaque dentaire et de maladies des gencives, comme la périodontite.

Pour le savoir, on a notamment pu compter sur l’expertise de Zeeshan Sheik, clinicien-chercheur en parodontie à la Faculté de médecine dentaire de l’Université Dalhousie, à Halifax.
Cosmétique ou thérapeutique

Alors que certains rince-bouche sont cosmétiques et servent essentiellement à déloger la nourriture de nos dents et lutter contre certains microbes, d’autres, qualifiés de thérapeutiques, peuvent contribuer à maintenir une bonne santé bucco-dentaire.

Ces derniers, généralement prescrits à la suite d’un traitement, contiennent des ingrédients actifs capables de prévenir la plaque dentaire et les maladies de la gencive causées par certaines bactéries.

Les plus utilisés contiennent des composés chimiques comme la chlorhexidine ou des huiles essentielles.

«La plupart de la littérature et de la recherche ont porté sur les rince-bouche à base de chlorhexidine ou d’huiles essentielles, comme le Listerine, et on sait qu’ils sont sécuritaires lorsqu’ils sont utilisés à long terme», indique Zeeshan Sheik.

Le chlorure de cétylpyridinium figure aussi dans l’arsenal des composés pouvant prévenir la plaque dentaire, mais ce produit est très peu utilisé en médecine dentaire, ajoute le spécialiste.

Même s’ils sont généralement considérés comme étant sécuritaires, les bains de bouche thérapeutiques ne sont pas sans effets secondaires. Ceux qui contiennent par exemple de la chlorhexidine peuvent par exemple causer des taches brunâtres sur les dents s’ils sont utilisés pendant une trop longue période. Certaines personnes rapportent aussi avoir observé une altération de leur sens du goût.

Pour éviter ces problèmes, il est donc conseillé d’éviter de les utiliser de manière prolongée. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles les produits contenant de la chlorhexidine sont prescrits par un dentiste.

De bonnes et de mauvaises bactéries

Si ces produits s’attaquent aux mauvaises bactéries qui se trouvent dans notre bouche, la question se pose toutefois de savoir si elles peuvent aussi nuire aux bonnes.

Selon Zeeshan Sheik, c’est assez difficile de le dire avec certitude puisqu’il existe relativement peu d’études à ce sujet.

Les travaux d’une équipe de chercheurs britanniques suggèrent néanmoins qu’une utilisation trop fréquente d’un rince-bouche à base de chlorhexidine peut s’avérer néfaste pour la flore microbienne de notre bouche.

Pour le savoir, les chercheurs ont analysé les différentes espèces de bactéries retrouvées dans la bouche de 36 personnes ayant utilisé un rince-bouche à base de chlorhexidine deux fois par jour pendant une semaine. Leurs résultats, publiés dans Scientific Reports en mars 2020, ont montré que la diversité des microbes avait été significativement réduite.

Bien que d’autres analyses doivent être menées afin de mieux comprendre l’impact de la découverte, les auteurs de l’étude notent qu’une pauvre diversité microbienne buccale a déjà été associée à un risque plus élevé de développer des caries et des maladies des gencives. La salive des participants ayant utilisé le produit avec la chlorhexidine était aussi plus acide, ce qui peut conduire à une déminéralisation des dents.

Même si trop peu de chercheurs se sont intéressés à la question afin d’y répondre de manière définitive, M. Sheik juge qu’il est encore possible de prendre un bain de bouche thérapeutique de manière sécuritaire. Pour s’en assurer, il conseille d’utiliser ces produits en alternance.

«Je n’utilise pas le même dentifrice ou le même rince-bouche pendant de longues périodes, j’essaye d’alterner et c’est aussi ce que je conseille à mes patients, précise-t-il. J’utilise par exemple le Listerine pendant quelques jours, je passe ensuite à un produit à base de chlorhexidine un certain temps pour finir avec un bain de bouche cosmétique, par exemple à base de fluorure et sans agent anti-plaque.»

Quoi qu’il en soit, Zeeshan Sheik est d’avis que les rince-bouche thérapeutiques ne devraient jamais être utilisés sans consulter un spécialiste.

«Avant de commencer à utiliser ces produits, il est sage d’en discuter avec son dentiste, dit-il. J’ai déjà vu des patients avoir des brûlures chimiques dans leur bouche parce qu’ils pensaient qu’ils pouvaient la stériliser. Même si l’hygiène dentaire est importante, la bouche ne peut pas être un environnement sans microbes.»

Journaliste à l’Acadie Nouvelle, Justin Dupuis répond à vos questions de science chaque samedi. Vous pouvez envoyer la vôtre à (justin.dupuis@acadienouvelle.com).

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle