Bouctouche affiche sa fierté acadienne

Bouctouche s’endimanche pour le Congrès mondial acadien.

Impossible de douter du lieu où on se trouve lorsqu’on passe sur la rue Acadie, à Bouctouche.

Et pour cause: la municipalité affiche maintenant son nom en grandes lettres de métal aux couleurs du drapeau acadien sur la pelouse du parc Rotary, près de la rivière Bouctouche.

Il s’agit d’un effort de peaufiner l’image de la ville et de créer de l’effervescence pour le Congrès mondial acadien, selon l’un des responsables du projet, le conseiller Mike LeBlanc.

«On a commencé à penser à avoir quelque chose de visible. Au début, on pensait aux lettres géantes à Hollywood», glisse le conseiller.

Au départ, l’installation devait se situer près de la route 11, mais le conseil municipal s’est ravisé pour des questions de sécurité.

Sur la pelouse du parc Rotary, aucun danger si les touristes veulent s’arrêter pour prendre des photos ou des selfies. En fait, c’est exactement le but de l’initiative, selon Mike LeBlanc.

«On voulait quelque chose que les gens pouvaient prendre en photo, quelque chose qui représente Bouctouche. C’est plus beau que ce que j’imaginais.»

La base qui soutient les lettres en métal est coulée dans le béton. Le conseiller espère qu’elles resteront en place pendant plusieurs années.

La Ville a défrayé environ 25 000$ pour le projet, qui est financé en partie par une subvention de 30 000$ du gouvernement fédéral à l’occasion du Congrès mondial acadien.

Mike LeBlanc, qui est aussi directeur des loisirs, des sports et des affaires culturelles de la municipalité, estime que l’investissement en vaut la peine.

«On voit ça comme quelque chose de marquant pour la ville. Je trouve que c’est un bel endroit, c’est bien situé dans les arbres, avec l’eau de la baie en arrière.»