L’Acadie mondiale à nouveau réunie

Le très attendu Congrès mondial acadien (CMA) commence samedi et l’Acadie Nouvelle a dressé une liste des événements à ne pas manquer. Dans la nuit de vendredi à samedi, à 12h01, l’activité Courir sous l’étoile sur le pont de la Confédération lance le grand coup d’envoi des festivités.

– Archives

Alors que plusieurs activités sont gratuites, certaines requièrent l’épinglette du CMA 2019. Pour 20 $, elle donne accès au spectacle d’ouverture, de fermeture ainsi qu’aux concerts de l’espace Extrême Frontière. Plus de 6000 épinglettes ont été vendues.

L’ouverture sur l’île

Après avoir passé quatre ans à organiser le spectacle d’ouverture, le comité organisateur a voulu en mettre plein la vue à ses spectateurs.

La journée commence au lever du soleil, par une cérémonie avec les chefs autochtones afin de marquer que le CMA se déroule sur des terres ancestrales. La commémoration n’est pas ouverte au public. Une retransmission sera toutefois offerte à Borden-Carleton.

«Il y a toujours eu une relation importante entre les Acadiens et les Premières Nations», dit François Émond, producteur délégué responsable des grands événements.

Ceux et celles qui auront couru 13 km et 5 km sur le pont de la Confédération, ainsi que le public pourront aller se ravitailler au petit-déjeuner musical à Borden-Carleton entre 6h et 10h. Au menu, bien plus que des pommes de terre! Cordes à vents, Les Paloudes, Monique Poirier & Patricia Richard animeront la foule.

Dès midi, la fête se déplace à Abram-Village avec le Festival Folk au site de l’Exposition agricole et du Festival acadien. Nourriture et animation pour toute la famille rythmeront cette journée d’ouverture. Carnaval en promenade, Menoncle Jason et Marcella Richard et autres offriront divertissement pour tous.

«On voulait surtout donner le ton au Congrès, on ne pouvait pas se tromper», ajoute-t-il.

De 18h à 19h, la cérémonie protocolaire d’ouverture aura lieu avec les élus politiques, les organisateurs du CMA et la SNA.

Le grand spectacle d’ouverture débutera à 19h avec nul autre que Barachois et ses aires folkloriques entraînants. Des artistes acadiens tels Les Hay Babies et Lennie Gallant performeront, tandis que Suroît clôturera la veillée en beauté à 1h du matin.

«Ça va être une soirée haute en couleur, avec des moments d’émotions. Je pense que les gens vont être vraiment fiers», confie M. Émond.

Les réunions de famille

Depuis le premier Congrès mondial acadien, les familles acadiennes se réunissent.

Armand Robichaud peut en témoigner en tant que représentant de la famille Robichaud pour le CMA 2019. Il est impliqué dans les réunions de famille depuis le tout début.

Il a été le premier président du premier comité qui organisait les réunions de famille en 1994. M. Robichaud a vu un engouement pour les rencontres au sein de sa propre famille.

«La première réunion, on était comme quatre. Au fur et à mesure que j’avançais, on a été obligé de prendre des salles de plus en plus grandes», admet-il.

Les dernières réunions des Robichaud ont eu lieu dans des arénas.

Des Robichaud originaires de toutes les provinces canadiennes, des États-Unis et de la France seront présents. Il s’attend à une réunion de famille de 200 personnes cette année.

«On a des témoignages vraiment touchants qui vont être présentés.»

Les avancées scientifiques en matière d’ADN changent la donne depuis quelques années. Les familles se redéfinissent depuis que les tests ADN sont davantage accessibles au public.

«Avec l’ADN, ça prend toute une autre dimension», affirme-t-il.

Le 15 août à Dieppe

Alors que l’Acadie a été soulignée du 10 au 14 août sur l’Île-du-Prince-Édouard, le 15 août annonce le début des célébrations dans le Sud-Est du Nouveau-Brunswick.

Journée très importante dans l’expression identitaire acadienne, les organisateurs du CMA ont mis le gratin afin d’épater la foule. La fête débute à midi à la Place 1604 de Dieppe.

De 12h à 13h30, les gens pourront assister à 15e finale d’Accros de la chanson, qui présente des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick entre la 9e et la 12e année. L’événement a normalement lieu pendant l’année scolaire. Il s’agit d’une occasion bien spéciale.

«C’est la première fois dans leur histoire qu’ils vont jouer sur une scène extérieure. Pour leur 15e anniversaire, ça va avoir lieu le 15 août devant le grand public», annonce François Émond.

À la suite des performances des jeunes talents, des artistes dont Thomé Young, Caroline Savoie et DJ Lu feront la vivre la Place 1604 le temps d’un après-midi.

À 17h, les musiciens laisseront place à la cérémonie protocolaire de la Fête nationale de l’Acadie.

Le Grand Tintamarre sera lancé à 17h55, toujours à la Place 1604. Les couleurs de l’Acadie seront à l’honneur.

Tous déambuleront en criant leur fierté jusqu’au nouveau site, jamais même utilisé: le MusiquArt. M. Émond confirme que le parc en plein air peut accueillir plus de 15 000 personnes. Des drapeaux acadiens, il y en aura!

Radio Radio sera la premier groupe sur scène.

Radio Radio, lors du concert du 15 août, pendant le Congrès mondial acadien 2014. – COLLABORATION SPÉCIALE: ÉRIC THIBODEAU

«On veut que les gens arrivent tôt, on veut rajeunir l’événement. Les fans de Radio Radio nous aideront à remplir le site de bonne heure», explique le producteur délégué.

Les artistes aimés des Acadiens s’enchaîneront sur scène, entre autres, Les Hôtesses d’Hilaire, Les Hay Babies, Lisa LeBlanc, Édith Butler et Zachary Richard.

«Ils sont tous là! On voulait que ce soit une grande fête, un vrai bon “party!”»

Extrême frontière à Moncton

L’espace Extrême frontière transformera le centre-ville de Moncton en un grand festival urbain. De la rue Downing jusqu’au parc Riverain, des kiosques, des pavillons, des spectacles et une multitude d’activités donneront une nouvelle aura à Moncton.

Plus d’une quarantaine d’exposants y seront. La Louisiane aura probablement un des plus gros pavillons, selon Éric Cormier, directeur de la programmation du Congrès mondial acadien.

Des organismes bien de chez nous auront aussi leur kiosque, tels que les Éditions La Grande Marée ou Bouton d’or Acadie.

Chaque soir, des musiciens cadiens de Louisiane offriront une performance dans le cadre d’une formule 5 à 7.

Sur la rue Downing, des concerts gratuits auront lieu tous les jours à 16h et à 19h.

«C’est tout à ne pas manquer. Il y en a pour tous les goûts», indique Éric Cormier.

Les autres spectacles se dérouleront en soirée au parc Riverain. Il est cependant requis d’avoir une épinglette pour pouvoir y accéder.

Dans les rues d’Extrême frontière, les arts déambulatoires auront leur place bien à eux. West Trainz aura notamment un grand nombre de surprises.

«C’est littéralement un petit train qui va se promener pendant trois jours avec des musiciens dessus.»

Clôture à Shediac

«J’espère que rendu à ce temps, les gens vont être habitués d’avoir un “good time”», s’exclame François Émond.

À la fin du Congrès, le prochain CMA sera déjà dans la mire des organisateurs.

L’activité «Vers le CMA 2024» au parc Pascal-Poirier présentera les artistes originaires de Clare et d’Argyle, prochaines régions qui accueilleront le CMA.

«On finit en beauté 2019 et on regarde vers l’avenir», lance-t-il.

Une cérémonie protocolaire de clôture à 18h marquera cette dernière soirée du CMA 2019.

Les célébrations ne seront pourtant pas terminées avec le spectacle de clôture à la scène CJSE à Shediac.

Les artistes acadiens seront en performance. Cayouche ouvrira le bal, tandis qu’on y verra Laurie LeBlanc, Danny Boudreau, Wilfred LeBouthillier et bien d’autres.

Ils donneront vie au Congrès mondial acadien une dernière fois avant de se dire : «à dans cinq ans!»