Des jeunes incarnent l’histoire de Bouctouche

Le clou de la journée de Bouctouche au Congrès mondial acadien: une bande de comédiens de l’École Marguerite-Michaud qui déambulent dans les rues.

Des élèves de l’école, sous la tutelle de l’enseignante Chantal Duplessis, ont travaillé en dehors des heures de classe afin de peaufiner leurs personnages en prévision du 17 août (samedi).

Afin d’incarner des personnages tels que Mgr Désiré Allain, Kenneth C. Irving et Sarah Cormier, qui ont contribué à l’héritage de la ville, les jeunes ont interviewé leurs aînés afin d’en savoir plus sur l’histoire de la région.

«Ensemble, on a décidé qu’on voulait faire une promenade historique. À chaque endroit où on s’arrête, il y aura une histoire. C’est tellement important pour les jeunes de connaître l’histoire acadienne et d’être fiers de leur culture», explique l’institutrice Chantal Duplessis.

Une petite foule a talonné les acteurs de 6e année alors qu’ils se promenaient dans les rues de la ville, ne s’arrêtant que pour raconter l’histoire de grands personnages de l’histoire de la région.

Sylvio Allain, auteur et dramaturge, a aidé les jeunes à adapter leurs personnages.

Il a tenu à souligner le personnage de Sarah Cormier, une femme à tout faire qui a servi d’inspiration pour créer le personnage de la Sagouine.

«C’était une bonne personne, très dévouée aux jeunes, et sa maison était toujours ouverte à ceux dans le besoin. C’était un peu avant mon temps, mais je connaissais des gens qui avaient de la parenté avec elle.»

La jeune Tristen McDonough a écrit et incarné ce personnage.

«Elle était très gentille et calme et elle aimait les gens. Moi, des fois, je ne suis pas comme ça», plaisante-t-elle.

«On a aussi ajouté Tom Nowlan, qui était le contrebandier de l’endroit. Il était comparé à Al Capone», raconte Sylvio d’un air passionné.

Yannick Fournier-LeBlanc a fait usage d’un accent anglais poussé pour incarner le personnage de K.C. Irving aux côtés de Mgr Désiré Allain.

Sylvain Maillet et Yannick Fournier-LeBlanc ont incarné les rôles de Mgr Désiré Allain et de Kenneth Colin Irving, respectivement. – Acadie Nouvelle: Alexandre Boudreau

 

«Je voulais faire K.C., et c’est moi qui a eu le rôle. Il semble avoir été une bonne personne, et il est une bonne inspiration pour les gens qui veulent se lancer en affaires», estime le jeune.

Un marché bourré de monde

À quelques secondes de marche de cette animation ambulante, le marché des fermiers de Bouctouche a accueilli bien du monde samedi.

Les marchands ont redoublé d’effort afin d’avoir suffisamment de stock pour satisfaire les passants.

Le boulevard Irving était fermé en avant-midi pour donner plus d’espace aux marchands et aux clients.

Aaron Shauntz, de la ferme l’Hirondelle, affirme que l’achalandage accru donnait une atmosphère particulière à la matinée de samedi.

«Ça rend vraiment l’atmosphère festive. En tant que vendeur, le fait de pouvoir être dans une atmosphère comme celle-là, c’est vraiment super pour la business. Mais les gens sont surtout là pour s’amuser», lance-t-il sur un fond tonitruant de musique acadienne.

L’organisatrice de l’événement, Rachelle Richard, estime que des milliers de personnes ont circulé au marché samedi.

«Le fait de voir les gens qui sont venus aujourd’hui, et de voir que les marchands ont du succès, c’est voir un village qui renaît tous les samedis. C’est beaucoup d’organisation, mais quand on voit tout ça monté, c’est incroyable», dit-elle.

Photos:

ab_Prêtre et irving.JPG 17 août 2019 -Sylvain Maillet et Yannick Fournier-LeBlanc ont incarné les rôles de Mgr Désiré Allain et de Kenneth Colin Irving, respectivement. – Acadie Nouvelle: Alexandre Boudreau

ab_Tristen.jpg 17 août 2019 – La jeune Tristen incarnait le rôle de Sarah Cormier, une dame autrefois bien connue dans la région. – Acadie Nouvelle: Alexandre Boudreau