La première Nano livrée à Mumbai

MUMBAI – Le géant indien de l’automobile Tata a annoncé, hier, la livraison à Mumbai (ex-Bombay) de sa première Nano, qualifiée de voiture la moins chère du monde – 2000 $ dans sa version de base.

Le président du groupe Tata, Ratan Tata, a remis les clés de la première Nano LX, de couleur argent, à son propriétaire dans une concession de Mumbai. Ashok Raghubath Vichare, un agent des douanes âgé de 59 ans, a été choisi par tirage au sort sur une liste de milliers de candidats à l’achat de ce véhicule à bas coûts.
Selon Tata Motors, 100 000 Nano doivent être livrées d’ici 2010. Quelque 55 021 clients ont accepté d’attendre jusqu’à 2011.
La Nano est une petite quatre places (et quatre portes) longue de 3,1m, aux formes compactes et arrondies, équipée d’un moteur de 623 cm3 placé à l’arrière.
Le véhicule n’est doté que d’un essuie-glace. Il ne dispose pas de coussin gonflable de sécurité (air-bag), ni de freinage ABS antiblocage, qui ne sont pas obligatoires en Inde. La climatisation, l’autoradio ou la direction assistée seront disponibles en option.
Le lancement de la Nano, prévu initialement fin 2008, a été reporté en raison des violentes manifestations paysannes qui avaient contraint Tata à fermer son usine du Bengale et à relocaliser la production dans le Gujarat. Ces paysans jugeaient ne pas avoir été suffisament compensés par le gouvernement indien lorsque ce dernier a acheté leurs terres, cédées ensuite au groupe Tata pour l’usine Nano.
Le prix de la Nano défiant toute concurrence met l’automobile à la portée de millions d’Indiens désireux d’acquérir un véhicule, dans un pays à la forte croissance économique où la classe moyenne prend de l’ampleur. Mais les détracteurs du véhicule pointent les risques d’augmentation du parc automobile en Inde, où les routes sont déjà saturées, et de la pollution.
La voiture ne sera vendue qu’en Inde dans un premier temps, mais Tata espère pouvoir l’exporter. Le constructeur indien a présenté lors du salon automobile de Genève en mars la Nano Europa, dont le lancement est prévu en 2011.