Et les actions?

CALGARY – Dans un contexte où l’avenir de l’économie s’annonce plutôt incertain, les investisseurs sont en droit de se demander jusqu’à quel point leurs dividendes sont à l’abri dans la tourmente actuelle
 

Selon la première vice-présidente de TD Waterhouse, Patricia Lovett-Reid, bien que les prévisions de profits des compagnies soient moins élevées que par le passé, il n’y a pas lieu de paniquer.

— Plus de détails dans les éditions électronique et papier de l’Acadie Nouvelle du 19 septembre.