L’Europe manque de volonté

OTTAWA – Il y a un manque de volonté politique en Europe pour régler la crise financière et le Canada risque d’en payer le prix, a prévenu hier le ministre des Finances, Jim Flaherty.
 

Selon lui, une autre crise financière, de la même ampleur que celle qui a frappé en 2008, est actuellement possible si rien n’est fait pour l’enrayer.
M. Flaherty affirme qu’à défaut de trouver des solutions adéquates à la crise de la dette en Grèce – qui pourrait se retrouver en situation de faillite – l’économie mondiale sera en danger.

— Plus de détails dans les éditions électronique et papier de l’Acadie Nouvelle du 23 septembre.