Darrel Dexter veut une économie compétitive en Nouvelle-Écosse en 2012

HALIFAX – Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Darrell Dexter, affirme que son gouvernement travaillera cette année à rendre la province plus compétitive économiquement, alors que l’incertitude dominera sur les marchés mondiaux.

Il a ajouté que cela impliquait d’évaluer les mesures fiscales, mais n’a pas donné de détails.

M. Dexter a précisé que les mesures s’adressant à la classe moyenne devront attendre que la province ait atteint l’équilibre budgétaire, alors que déficit prévu pour 2013 s’élèvera à 365 millions $.

Les deux parties d’opposition ont estimé que le gouvernement devait agir pour réduire les impôts aux entreprises et s’attaquer aux coûts de l’énergie, qui ont récemment augmenté de 10 pour cent.

Même si plusieurs projets d’envergure seront lancés, le premier ministre Dexter a averti que la présente année pourrait être encore difficile sur le plan économique pour la Nouvelle-Écosse.

Il a noté que les retombées liées au contrat fédéral de 25 milliards de dollars pour la construction de navires ne se feront pas sentir avant une année, alors que le projet de 6,2 milliards du Bas-Churchill n’est pas encore en marche.

Toutefois, il a estimé que «presque toutes les économies sont volatiles».