Performance financière: David Alward au second rang des premiers ministres

FREDERICTON – Selon un rapport de l’Institut Fraser, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, se classe au second rang parmi les premiers ministres provinciaux en ce qui a trait à la performance financière pour l’année 2011-2012.

Les premiers ministres des dix provinces ont été évalués sur trois éléments de leurs politiques financières, soit les dépenses gouvernementales, les taxes et les impôts ainsi que la dette et le déficit. Le premier ministre David Alward se classe au premier rang dans les deux premières catégories, mais arrive au septième rang au chapitre de la dette et du déficit.

Un des auteurs de l’étude, Charles Lammam, directeur associé du Centre d’études sur la liberté économique et le développement, souligne qu’il faut toutefois se souvenir que l’étude ne constitue pas un verdict absolu de la performance des premiers ministres en matière fiscale.

«Une chose importante dont il faut se souvenir concernant cette étude, c’est que ses résultats sont relatifs. Nous avons mesuré comment David Alward et ses homologues ont performé les uns par rapport aux autres. Alors, même si un premier ministre se classe premier ou second, cela ne veut pas nécessairement dire qu’il soit parfait», souligne M. Lammam.

Une autre des limites de l’étude se trouve dans le fait que les premiers ministres n’ont pas tous et toutes été évalués sur la même période de temps ni sur le même nombre d’années.

Ainsi, certains premiers ministres ont été évalués sur une période qui comprend la période de la crise financière de 2008, alors que d’autres, comme M. Alward et Kathy Dunderdale de Terre-Neuve-et-Labrador, n’ont pas eu à en subir les effets. Toutefois, M. Lammam ne croit pas que cela fausse les résultats puisque selon lui chaque province doit composer avec des éléments qui échappent à son contrôle.

L’Institut Fraser est un think tank (groupe de réflexion) associé à la droite économique. Le rapport complet de l’Institut Fraser sur la performance financière des premiers ministres des provinces canadiennes se trouve sur le site web de l’organisme.