Sophie Dupont est la Femme entrepreneure de l’année 2013 au Madawaska

EDMUNDSTON – La propriétaire d’Ergo Consult OT, Sophie Dupont, est la lauréate du prix Femme entrepreneure de l’année 2013 remis par le Réseau d’échange des femmes en affaires du Madawaska (RÉFAM) dans le cadre de la Semaine de la PME.

Il y aura bientôt 25 ans qu’elle a fait ses débuts professionnels en ergothérapie après ses études universitaires. Après avoir occupé un emploi au sein du Programme extra-mural du Nouveau-Brunswick, Sophie Dupont a lancé sa propre entreprise en 1998 à la suite, justement, d’une formation en entrepreneuriat offerte par RÉFAM deux ans plus tôt.

Après avoir travaillé durant trois ans à son domicile, elle a fait l’acquisition d’une maison sur le chemin Canada pour y établir son entreprise, qui célèbre son 15e anniversaire d’existence en 2013. Elle a embauché une première personne pour la seconder en 2001.

De par ses services, l’entreprise aide les accidentés de la route ou du travail, ou incommodés par des douleurs, à pouvoir fonctionner le plus possible avec leurs capacités dans leur milieu de travail comme ils le faisaient antérieurement. Ses clients sont autant des employeurs, des compagnies d’assurances ou des particuliers.

«Pour moi, me lancer en affaires a été un risque calculé. Et je reprendrais la même décision si c’était à refaire. Quand les clients reviennent nous voir, on se dit que nous avons une recette qui marche, quoiqu’on cherche toujours à améliorer nos services», a mentionné Sophie Dupont, après avoir accepté cet honneur.

Actuellement, Ergo Consult OT est la seule clinique d’ergothérapie privée dans le nord du Nouveau-Brunswick. Elle procure du travail à quatre personnes et a recours à des employés à forfait au besoin.

«Nous sommes une entreprise qui offre des services spécialisés qui ne sont pas nécessairement connus du grand public. Une telle reconnaissance nous fait sentir que nous faisons quelque chose de bien et nous incite à continuer de foncer», a ajouté la 24e lauréate de ce prix annuel.

Avec le vieillissement de la population, elle croit que les services du genre seront encore plus requis à l’avenir.