Le reprise économique se fera un peu attendre au N.-B.

SAINT-JEAN – S’il n’en tient qu’au Conseil économique des Provinces de l’Atlantique (CÉPA), il faudra s’armer d’un peu de patience avant de voir une reprise économique significative au Nouveau-Brunswick.

C’est ce qui ressort principalement des discours et des discussions tenus jeudi matin à Saint-Jean, dans le cadre de Perspectives 2014, une conférence annuelle regroupant plusieurs leaders et experts de l’industrie.

Chose certaine, la croissance économique en 2013 sera nulle dans la province, prévient le CÉPA, qui met en cause la faiblesse du marché de l’emploi et l’absence de projet majeur.

Si les prévisions sont beaucoup plus optimistes pour 2014 et 2015, il faudra compter sur la reprise de l’économie aux États-Unis, affirment plusieurs.

– Plus de détails à venir