Prix jeune entrepreneur 2014: une belle possibilité de croissance et de visibilité

SAINT-ANTOINE – La Banque de développement du Canada (BDC) a procédé il y a quelques jours au lancement de de son concours Prix jeune entrepreneur BDC 2014.

Créé par la Banque de développement du Canada en 1988, le concours vise à mettre en valeur les projets des jeunes entrepreneurs canadiens âgés de 18 à 35 ans.

Encore cette année, la BDC offrira à 11 finalistes – un par province et un pour l’ensemble des territoires – la possibilité de remporter un grand prix de 100 000 $. Un deuxième prix de 25 000 $ en services de consultation sera remis au candidat qui arrivera en deuxième place.

Matt Cormier, de l’entreprise ArtiCold Refregiration, à Saint-Antoine, a été sélectionné pour représenter le Nouveau-Brunswick lors de l’édition 2013 de ce même concours.

Près d’un an plus tard, même si ce dernier n’a pu rafler les grands honneurs du concours, il en garde un excellent souvenir et incite tous les jeunes entrepreneurs du Nouveau-Brunswick à prendre part au concours.

«C’est assurément un grand concours. Tu en ressors avec une plus grande visibilité, avec plus de contacts grâce au réseautage. Je le recommande fortement à tous les jeunes entrepreneurs», affirme Matt Cormier, dont l’entreprise se spécialise dans la fabrication et la remise à neuf de système de refroidissement pour les réfrigérateurs des véhicules récréatifs.

«Notre but derrière cette participation l’année dernière était de nous doter de nouveaux capitaux afin d’aider à la croissance de l’entreprise», explique ce dernier.

«Le concours vise à faire valoir le dynamisme des jeunes entrepreneurs canadiens et leur importance pour la prospérité de notre économie. Pour ces entrepreneurs, c’est une occasion de faire connaître leur entreprise et de tirer parti de réseaux qui les aideront à se démarquer de la concurrence et à passer au niveau supérieur», affirme pour sa part Michel Bergeron, qui est le premier vice-président, Marketing et Affaires publiques de la Banque de développement du Canada.

Pour participer au concours, les participants devront produire une vidéo qui explique les objectifs de croissance de l’entreprise et les moyens qui pourraient être utilisés pour y parvenir. Une brève fiche descriptive de l’entreprise devra accompagner la demande de participation.

Un comité national évaluera la qualité des projets des finalistes et attribuera à chacun une note qui sera combinée au vote du public. L’évaluation du comité national représentera 30 % du résultat final, et les votes du public, 70 %.

Cette période de vote du public se tiendra du 29 mai au 12 juin. L’annonce des lauréats 2014 se fera quant à elle le 18 juin.

Ayant été écarté de la liste des grands récipiendaires du concours en 2013, Matt Cormier ne repousse pas la possibilité de présenter à nouveau cette année un projet à la BDC. «J’y songe très sérieusement», a-t-il avoué sans détour en entrevue à l’Acadie Nouvelle.

La date limite pour s’inscrire au concours est le 3 avril 2014, à 13 h, heure de l’Atlantique.