Des leaders des Maritimes sélectionnés pour un programme de formation en leadership

MONCTON – Une cinquantaine de leaders âgés de moins de 40 ans des Maritimes, dont 21 du Nouveau-Brunswick, ont été sélectionnés pour participer à un programme de formation en leadership chapeauté par l’organisme 21inc. Cette formation sera offerte de septembre 2014 à juin 2015.

Les leaders ont été choisis parmi 628 concurrents ayant posé leur candidature pour suivre le programme.

Les leaders néo-brunswickois retenus sont: Aaron MacFarlane, Alex Leblanc, Christine Bourgoin, Emily Shapiro, Eric Feunekes, Ginette Ahier, Jake Wilman-Sisk, Jeff Schnurr, Jesse Kerpan, Kate Wallace, Kathie Ouellette, Kyle MacNevin, Moncef Lakouas, Nick Scott, Philip Leblanc, Rebeka Frazer-Chiasson, Saa Andrew Gbongbor, Sarah Short, Sophie Lacroix, Terri-Ann Cormier et Thomas Raffy.

«La popularité de notre programme ne se dément pas. Le processus de sélection a été une tâche colossale. Nous avions d’excellentes candidatures. Cela démontre que ce que nous offrons a de la valeur», explique Jordan Brown, nouveau président de l’organisme 21inc et associé chez Cox & Palmer à Charlottetown.

Comme au Nouveau-Brunswick, 21 jeunes adultes âgés de moins de 40 ans ont été sélectionnés en Nouvelle-Écosse et 12 à l’Île-du-Prince-Édouard, province participant pour la première fois au programme de formation de 21inc.

«Vingt-et-un leaders, c’est le programme qui nous a lancés. À travers les activités de formation, nos participants vont développer des capacités de leadership, des connaissances en développement d’affaires. Ils seront également jumelés à un mentor chevronné qui les accompagnera dans leur développement», ajoute Jordan Brown.

Les activités de formation commencent en septembre. Les participants de chacune des provinces auront quatre rencontres de fin de semaine que l’on nomme «accélérateur». C’est là que le débat d’idées, le partage de connaissances et d’expérience prennent place. Par la suite, les cohortes provinciales feront une tournée d’une semaine de leur province respective, question de mieux saisir les enjeux qui définissent chacune.

«Nos participants ont été choisis en partie à cause de leur capacité et de leur volonté d’améliorer la situation socioéconomique de leur communauté. Il est primordial de leur faire découvrir les différentes réalités qui se vivent dans tous les coins de leur province respective», laisse entendre Susan Holt, membre du conseil d’administration de 21inc et directrice générale du Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick.

Une étude récente a démontré l’impact important du travail fait par 21inc sur le développement de ces leaders et leur capacité de générer de la richesse globale dans la région.