Mélanie Chiasson, Jeune entrepreneure de l’année des CBDC du N.-B.

CARAQUET – La propriétaire de la clinique Audiologie Nord-Est de Caraquet, Mélanie Chiasson, a été sacrée récemment Jeune entrepreneure de l’année du Nouveau-Brunswick lors du Gala entrepreneurial provincial de l’Association des corporations au bénéfice du développement communautaire du N.-B. (CBDC).

Mélanie Chiasson a été récompensée au cours du gala qui avait lieu le 26 juin à Edmundston.

Audiologie Nord-Est offre des services et des produits audiologiques de qualité supérieure à Caraquet. La clinique cible les patients de la Péninsule acadienne et de la région Chaleur.

La propriétaire, Mélanie Chiasson, dirige la clinique avec son mari et partenaire d’affaires Marco Plourde. Ils se sont donné pour mission d’offrir les meilleurs services et appareils auditifs à leurs patients et de les éduquer dans un environnement qui encourage la croissance et le développement personnels et qui reconnaît le besoin humain fondamental d’entendre.

Originaire de Lamèque, la jeune entrepreneure a obtenu son diplôme de l’école Marie-Esther de Shippagan en 1998 et a poursuivi ses études postsecondaires à l’Université d’Ottawa, où elle a obtenu un baccalauréat en psychologie et une maîtrise en audiologie en 2004. Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans une autre clinique d’audiologie, Mélanie a lancé Audiologie Nord-Est en 2012 et soutient n’avoir jamais regretté sa décision.

Selon les CBDC, Audiologie Nord-Est se distingue de ses concurrents en fonction de divers facteurs, tels que l’accueil chaleureux à la réception et les partenariats solides avec les fournisseurs. De plus, l’entreprise offre un service à domicile pour les clients, ce qui génère à son tour plus de clients et plus de revenus.

D’après Mélanie Chiasson, l’aspect le plus gratifiant d’être entrepreneure est d’être en mesure de choisir ses heures de travail, ainsi que les produits et les services offerts. Son défi le plus difficile à relever, comme pour de nombreux entrepreneurs, est l’équilibre entre le travail et la famille.

Le conseil de Mme Chiasson aux jeunes qui aspirent à devenir entrepreneurs, c’est de ne pas avoir peur de travailler fort et de s’assurer de compter toutes les heures passées à la création de leur entreprise. Elle estime qu’il est essentiel de ne pas seulement être en affaires pour réaliser des profits, mais pour réaliser sa passion et, en fin de compte, pour réaliser son rêve.