VIA Rail: un trajet plus rapide

BATHURST – La durée du trajet du train passagers de la ligne océan de VIA Rail, reliant Halifax à Montréal, sera réduite d’une heure et, dans un même temps, la société de la Couronne nomme une représentante pour améliorer ses services dans les Maritimes et l’Est du Canada.

VIA Rail a annoncé, mardi, que son trajet sera un peu plus rapide à compter du 18 février, suite aux travaux de réfection des voies ferrées, notamment sur le tronçon Newcastle, entre Miramichi et Bathurst.

«C’est certainement une bonne nouvelle. Tout le monde espérait ça», a déclaré Frédérick Dion, le directeur général de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.

En mai 2014, le gouvernement fédéral avait accordé un investissement de 10,2 millions $ par l’entremise de VIA Rail afin de sauver ce tronçon.

Un nouveau poste a été créé afin de mieux répondre à la demande des voyageurs des Maritimes, celui de directrice générale de l’Est du Canada, occupé par Susan Williams. Elle coordonnera aussi les projets de développement entrepris l’an dernier avec les communautés locales en bâtissant des partenariats.

«Ça peut être positif dans la mesure où les partenariats ne sont pas des ententes pour transférer des responsabilités aux municipalités. Il faut explorer les avenues de collaboration, mais il y a une crainte de voir un délaissement de responsabilités et un transfert des coûts aux municipalités. Il ne faut présumer de rien et il faudra voir quel est le mandat et les intentions de Mme Williams», a fait remarquer M. Dion.

L’été dernier, des dirigeants de VIA Rail et des maires du Nouveau-Brunswick se sont assis à la même table afin d’envisager des moyens d’augmenter la fréquentation du train de passagers.

La haute direction de la société d’État souhaitait que les municipalités s’impliquent davantage dans le maintien du service, quitte à leur transférer la gestion de certaines gares, ce qui avait fait sourciller plus d’un.

«C’est clair que nous allons poursuivre les discussions. Nous ne voulons pas perdre le service et non plus qu’il soit transféré aux municipalités, mais il y a un intérêt à maintenir un service de transport interurbain», a souligné Frédérick Dion. 

Le train Océan relie Halifax à Montréal à une fréquence de trois jours par semaine depuis l’automne 2012 au lieu de six fois. Pendant les Fêtes 2014, VIA Rail qui avait offert six départs additionnels pour cette liaison, a enregistré une hausse de son achalandage de 6,2% comparé à l’année d’avant et une majoration de 12% de ses revenus. La plupart des passagers ont voyagé entre Halifax, Moncton, Bathurst, Campbellton et Montréal. – BS