Un nouveau projet au Parc commercial de Tracadie

TRACADIE – Une station essence pour les poids lourds devrait voir le jour dans le Parc commercial en bordure de la route 11. La ville de Tracadie est sur le point de vendre un terrain de trois acres à Cobalt Management. L’équipe municipale y voit un signe encourageant du développement de ce secteur.

Le Parc commercial de Tracadie situé le long de la route 11, au niveau de la sortie en direction de Rivière-à-la-Truite, va bientôt accueillir un nouveau locataire. La compagnie Cobalt Management souhaite acquérir un terrain pour y implanter une station essence réservée aux camions et poids lourds.

La transaction n’est pas encore conclue comme l’entreprise et la ville négocient. Lundi soir, le conseil municipal a donné son accord, et a fixé le prix de vente. Cobalt Management devra débourser 55 000 $ par acre auxquels s’ajoute la TVH.

Les élus se réjouissent. «Depuis le départ, notre objectif est de faire un méga parc commercial dans les 10 ans. Ça prend forme», déclare Aldéoda Losier, le maire. Pour lui et son équipe, cela contribue au développement de cette zone d’activités de 120 acres. Certaines rumeurs font état de l’arrivée prochaine d’une grande chaîne de distribution telle Costco ou Walmart.

«Nous entendons les mêmes rumeurs. Nous avons en effet été approchés par des promoteurs qui les représentent. Après, nous ne siégeons pas à leurs conseils d’administration, nous ne savons pas ce qu’il en est. Ces sociétés savent que la population espère leur venue», informe Denis Poirier, le directeur général de Tracadie. Rien d’officiel sur ce point pour le moment, mais peut-être l’amorce de futurs contrats.

L’arrivée de Cobalt Management porte à quatre le nombre d’enseignes qui ont décidé de s’y implanter. Si l’entreprise québécoise Lou-Tec, spécialisée dans la location d’outils, d’équipement et de machinerie lourde, a été la première à ouvrir un point de vente à cet endroit en février 2013, elle a fermé ses portes en octobre de la même année.

Deux mois plus tard, Alcool NB a transféré son magasin Sélection du centre-ville qui avait besoin d’être rénové. «Pour approximativement le même prix, on a pu construire ici dans un secteur en pleine croissance», nous confiait à l’époque Marcelle Saulnier, la porte-parole de la compagnie.

En 2014, Cabano Marine, qui propose des bateaux et des embarcations neufs et de seconde main, entrait dans la course. Propriétaire d’un terrain de 8 acres, le groupe J.D. Irving doit ouvrir un magasin Kent Building Supplies dont les premiers coups de pioche se font attendre. «Ils se sont engagés à construire dans les deux ou trois ans», rappelle Aldéoda Losier.

La municipalité s’apprête à poursuivre l’aménagement de la zone: des routes à l’intérieur doivent encore être construites, des raccordements aux égouts doivent être installés et l’éclairage public a besoin d’être développé. «Au printemps, nous entamerons la cinquième phase», renseigne Denis Poirier.