La compagnie Enterprise cherche 100 nouveaux employés au N.-B.

La compagnie de location d’autos, Enterprise, cherche à pourvoir plusieurs dizaines de postes pour son service à la clientèle, à Bathurst, Miramichi, Fredericton et Moncton. Le bilinguisme du Nouveau-Brunswick est un des atouts qui pousse les dirigeants à recruter dans cette province.

Enterprise vise à créer de 50 à 100 emplois au Nouveau-Brunswick et en a fait l’annonce à son agence à Bathurst, mercredi, en présence du président-directeur général d’Opportunités NB, Stephen Lund.

Quelque 18 postes ont été pourvus dans la province lors de la première cohorte de formation, dont 2 à Bathurst.

Ces représentants au service à la clientèle travailleront à domicile pour renseigner des clients aux quatre coins du pays. La main d’oeuvre bilingue dans la province est alléchante pour les dirigeants.

«Nous opérons dans cette province depuis longtemps et le programme d’aide aux clients est spécifiquement conçu pour des employés qui peuvent travailler de la maison et assister nos succursales avec les nombreux appels pendant les temps occupés», a expliqué Erin Mullaly, une porte-parole d’Enterprise.

«Nous cherchons des employés bilingues, comme ils vont prendre des appels de partout au Canada. Et nous savons évidemment que nous pouvons les avoir au Nouveau-Brunswick. Nous avons aussi des disponibilités à Ottawa, mais nous voulons vraiment que la majorité des emplois soit remplie au Nouveau-Brunswick», a-t-elle insisté.

Pour Bernard Cormier, le président de la Chambre de commerce du Grand Bathurst, chaque nouvel emploi compte dans la région.

«C’est tout le temps bon d’entendre des annonces de création d’emplois dans la région Chaleur. C’est positif d’avoir du développement économique qui se fait ici. Pour la Chambre, c’est donc une bonne nouvelle», a commenté M. Cormier.

Enterprise bénéficiera de l’expertise et des conseils du gouvernement provincial afin d’assurer la mise en œuvre de son programme.