Les Bourses nord-américaines culbutent

Les marchés boursiers nord-américains ont clôturé mercredi en forte baisse, à la suite du plongeon des bourses chinoises et de l’incertitude entourant les problèmes de dettes de la Grèce.

Ce déclin est survenu alors que la Bourse de New York a dû interrompre ses transactions pendant plus de trois heures en raison d’un problème technique. Les échanges ont repris moins d’une heure avant la fermeture des marchés et les autres places boursières américaines n’ont pas été touchées par le problème.

L’indice composé S&P/TSX du parquet torontois a plongé de 212,43 points pour terminer la séance à 14 412,07 points, tous ses secteurs ayant reculé.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a retraité de 261,49 points à 17 515,42 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 a chuté de 34,66 points à 2046,68 points et que l’indice composé du Nasdaq a perdu 87,70 points à 4909,76 points.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 68 cents US à 51,65 $ US le baril, tandis que le prix du lingot d’or a avancé de 10,90 $ US à 1163,50 $ US l’once.

Le dollar canadien s’est pour sa part déprécié de 0,18 cent US à 78,49 cents US.