Profits en hausse et revenus stables pour le CN

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada a profité de la faiblesse du dollar canadien au deuxième trimestre, ce qui a permis au plus important transporteur ferroviaire au pays d’engranger des profits en hausse de 4,6 %.

 

 

Pour la période de trois mois terminée le 30 juin, le CN a dévoilé lundi un bénéfice net de 886 million $, ou 1,10 $ par action, en hausse par rapport à 847 millions $, ou 1,03 $ par action, lors du trimestre correspondant de l’année dernière.

Comme la compagnie dévoile ses résultats en dollars canadiens mais qu’une importante partie de ses activités sont libellées en dollars américains, la conversion produit un effet à la hausse sur ses résultats.

La performance trimestrielle comprend également une charge d’impôts reportés de 42 millions $ découlant de l’augmentation d’un taux d’impôt provincial sur les sociétés.

Sur une base ajustée, en excluant les éléments non récurrents, le profit de l’entreprise montréalaise a grimpé de 9,56 %, à 928 millions $, ou 1,15 $ par action.

De leur côté, les revenus sont demeurés stables, à 3,13 milliards $, alors qu’ils avaient été de 3,12 milliards $ lors du deuxième trimestre de l’exercice précédent.

Le CN a expliqué que la vigueur du dollar américain avait été presque «entièrement neutralisée» par, notamment, un recul des volumes de céréales canadiennes par rapport à la récolte record de l’année précédente et par le recul des livraisons liées à l’énergie, dont le pétrole brut.

«Le CN est heureux de confirmer ses perspectives d’une croissance à deux chiffres du bénéfice par action ajusté en 2015 (…) malgré la croissance des volumes qui se ressent encore de la faiblesse de plusieurs marchés», a souligné son président et chef de la direction, Claude Mongeau.

Pour sa part, le ratio d’exploitation de l’entreprise – une mesure de son efficacité – s’est amélioré de 3,2 points de pourcentage pour s’établir à 56,4 %, comparativement à 59,6 % l’année précédente.