Un immense restaurant italien verra bientôt le jour à Moncton

Sandro Speranza a ouvert sa première pizzeria à l’âge de 19 ans, en 1981. Aujourd’hui, Zio’s grandit. Un nouveau restaurant de 220 places ouvrira au printemps 2016.

Mercredi midi, M. Speranza n’est pas peu fier de poser tout près de l’affiche qui annonce son projet. Sa pizzeria, installée dans une maison de la rue Church et voisine de l’ancienne école secondaire Moncton High, deviendra bientôt un restaurant italien au menu varié.

Le projet est évalué à 4,1 millions $. Le nouveau restaurant de 8000 pieds carrés conservera le même nom utilisé depuis 2001, Zio’s.

Pour y arriver, le restaurateur a acheté des terrains sur son quadrilatère au cours des années. Il a fait sa première acquisition en 1985. En 2013, il a obtenu le dernier morceau du casse-tête en achetant, de son frère, les parts de l’immeuble qui abritait autrefois un controversé club de danseuses.

M. Speranza rêvait de ce moment depuis des années. La restauration était en quelque sorte sa destinée.

«Cette idée était dans ma famille depuis toujours. Je suis pratiquement né dedans. Quand je suis né, mon père était déjà un chef. J’ai suivi les traces de mon père», a-t-il confié à l’Acadie Nouvelle.

Giovanni Speranza, le père de Sandro, a été le chef du populaire restaurant de Moncton, Cy’s, pendant 35 ans. S’il a beaucoup appris de lui, Sandro doit beaucoup à sa mère qui lui a donné l’idée de relancer une pizzeria qui venait de fermer ses portes.

«J’ai appris à faire de la pizza de la manière difficile. Ma mère m’a cependant beaucoup aidé. La sauce qu’on utilise aujourd’hui, ça vient d’elle!»

Zio’s deviendra plus qu’une simple pizzeria. Ce sera un restaurant italien qui offrira steak, pâtes et fruits de mer en plus de faire revivre les grands classiques de Giovanni.

«Le père de Sandro était le chef du restaurant Cy’s. Pour rendre hommage à la famille et cette histoire, certaines de ses recettes seront ajoutées au menu. On bonifiera notre offre du côté de la pizza aussi. Nous allons à Rome en octobre pour suivre des cours et amener ici des styles de pizza qu’on ne retrouve pas dans ce marché», a souligné Brock Gallant, un porte-parole du projet.

En plus du restaurant, Zyo’s prévoit aussi préparer des plats prêts à emporter destinés à la vente au détail. Un jour, on retrouvera donc peut-être des pâtes fraîches de la marque Zyo’s dans les supermarchés.

De 50 à 60 emplois seront créés selon les promoteurs du projet.

Les plans prévoient aussi l’ajout d’espaces commerciaux à louer. Envrion 4500 pieds seront disponibles pouvant accueillir jusqu’à trois commerces.

Le nouvel immeuble est conçu par Architects 4. Le constructeur du projet sera dévoilé sous peu. Les firmes Bird Construction et Tricor Developpents ont misé sur l’appel d’offres.

Sandro Speranza espère que son nouvel immeuble contribuera à la revitalisation de ce quartier bordé par le chemin Mountain et donnera naissance à plusieurs autres projets.

La famille Speranza oeuvre dans l’industrie alimentaire à Moncton depuis le début des années 1960. C’est une affaire de famille et ça le restera.

«Je peux voir mes enfants grandir. J’ai la chance de voir ma femme chaque jour. J’adore avoir mes enfants avec moi. Nous allons prendre des vacances ensemble… un jour», a conclu M. Speranza en souriant.