Nouvelle vague de mises à pied dans l’Ouest

Une nouvelle vague de suppressions d’emplois frappe le secteur canadien de l’énergie, alors que deux sociétés pétrolières ont annoncé mardi l’élimination d’un total de 900 emplois, essentiellement à Calgary.

Penn West Petroleum réduira son effectif de 35 pour cent en rompant ses liens avec plus de 400 employés à temps plein et sous-traitants.

ConocoPhillips Canada prévoit pour sa part de mettre à pied 400 employés et 100 sous-traitants, soit une réduction de 15 pour cent de son effectif.

Penn West a précisé que la plupart des mises à pied annoncées mardi étaient effectives immédiatement, tandis que ConocoPhillips a indiqué lundi à ses employés que la réduction de sa main-d’oeuvre aurait lieu vers la mi-octobre.

Les sociétés ont expliqué leur décision par le récent déclin des prix du pétrole brut, qui semble vouloir se prolonger.

Le baril de pétrole brut s’échange en deçà de la barre des 50 $ US ces dernières semaines, tandis qu’il valait plus de 100 $ US au début de l’été dernier.