Énergie verte à petite échelle

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick veut encourager les projets d’énergie renouvelable à petite échelle.

Cette semaine, Fredericton a publié l’ébauche d’un programme qui encadrerait les projets d’électricité produite à partir de sources renouvelables par des entités locales de la province.

L’initiative, qui portera le nom de Programme de production locale d’énergie renouvelable à petite échelle, procurera des avantages économiques aux regroupements comme les municipalités, les universités, les organismes sans but lucratif, les associations, les coopératives et les communautés autochtones. Le programme proposé autoriserait la mise sur pied d’installations ayant une capacité maximale de 20 mégawatts ou moins, par projet.

«En travaillant ensemble avec les gens du Nouveau-Brunswick pour intégrer davantage d’énergie renouvelable au réseau électrique, nous continuerons à réduire notre empreinte carbone tout en étant en mesure de maintenir nos tarifs d’énergie bas et stables pour tous nos clients», affirme Gaëtan Thomas, président-directeur général d’Énergie NB.

En proposant ce programme, le gouvernement espère se rapprocher de son engagement à faire en sorte que 40 % de l’électricité vendue dans la province provienne de sources renouvelables, d’ici 2020.

«Plus nous serons capables de réaliser des projets d’énergie renouvelable, mieux se portera notre province sur le plan économique et environnemental», mentionne Donald Arseneault, ministre de l’Énergie et des Mines.

Le programme doit être adopté le 30 octobre, selon l’ébauche qui peut être visionnée sur le site Internet du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Les membres du public peuvent émettre des commentaires jusqu’au 30 septembre.