À la découverte du financement participatif

La multiplication des réseaux sociaux au cours des dernières années a largement contribué à l’émergence du financement participatif, ce processus qui permet à une entreprise de recueillir des fonds auprès d’un grand nombre de personnes.

Le financement participatif se démarque des méthodes habituelles de démarrage de projet puisqu’il ne fait pas appel aux acteurs et aux sources traditionnelles de financement.

Devant sa popularité grandissante, la Commission des services financiers et des services aux consommateurs a décidé de réunir à Fredericton des experts de renommée mondiale afin d’aider à éduquer les Néo-Brunswickois sur les possibilités à leur disposition en telle matière.

L’activité, qui est gratuite, se déroulera le mercredi 18 novembre de 13 h à 16 h à l’hôtel Crown Plaza Fredericton–Lord Beaverbrook.

«Nous nous réjouissons de la participation de conférenciers et d’experts des entreprises Fig.co, MASSMDG, Real Food Connections, Timber Cases et Oasis Farmery afin de discuter de leur expérience avec le financement participatif», a affirmé le spécialiste des marchés financiers de la commission, Jeff Harriman.

«Ils présenteront des pratiques exemplaires afin d’aider les Néo-Brunswickois qui pourraient envisager d’avoir recours à une forme de financement participatif pour assurer l’expansion de leur entreprise.»

L’activité est organisée dans le cadre de l’initiative permanente de développement des marchés financiers de la commission, intitulée Pleines voiles.

La Commission des services financiers et des services aux consommateurs estime que le financement participatif semble être un moyen très prometteur de réunir des capitaux et qu’il s’agit d’une nouvelle façon très intéressante de réunir des capitaux pour les entreprises, et en particulier pour les entreprises en démarrage ou les petits commerces.

Selon le Fonds des médias du Canada, il y avait en décembre 2014 plus de 1250 plateformes de financement participatif actives dans le monde, dont la majorité était située en Europe occidentale et en Amérique du Nord.

Si le financement participatif a généralement bonne presse, bon nombre des campagnes de financement n’atteignent pas leur objectif.

Selon le rapport Crowdfunding Industry Report de 2013 publié par la firme Massolution, le taux de réussite global moyen des campagnes se situait autour de 50 % en 2012.

Sa popularité ne se dément toutefois pas. Selon Massolution, le financement participatif a atteint 16,2 milliards $ en 2014, une augmentation de 167% par rapport à l’année 2013.

Toujours selon la firme, le phénomène s’accélère à un rythme sans précédent et a désormais un impact politique auprès des gouvernements et est même à changer le rôle des institutions financières dans le monde entier.

Au Nouveau-Brunswick, la Commission des services financiers et des services aux consommateurs a récemment adopté des règlements qui permettent le recours au financement participatif par actions dans la province.

Les personnes intéressées à participer à l’activité Pleines voiles peuvent s’inscrire en ligne (www.fcnb.ca) ou par téléphone au 643-7805.