125 ans pour la Chambre de commerce du Grand Moncton

L’assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce du Grand Moncton s’est déroulée dans une effervescence toute particulière, dans un hôtel du centre-ville, mardi matin.

L’organisme entrepreneurial célèbre sa 125e année sans grandes pompes, mais avec beaucoup de réflexion sur ses activités et ses bons coups.

La directrice générale de la chambre de commerce, Carol O’Reilly, a souligné que les entrepreneurs de la région de Moncton se débrouillent plutôt bien, malgré les difficultés économiques de la province.

«Soixante-quatorze pour cent de nos membres estiment que les conditions financières de la région sont égales ou pires qu’il y a un an. Les entrepreneurs de la région du Grand Moncton sont donc assez insatisfaits de la situation économique. Ce qui est intéressant, c’est qu’une majorité des répondants estiment quand même que leur situation entrepreneuriale s’améliore. Ça démontre que notre communauté d’entrepreneurs se dirige dans la bonne direction», explique-t-elle.

L’assemblée générale annuelle a également sonné le départ de certains membres de l’exécutif de la chambre de commerce. Mathieu LeBlanc remplacera Scott Lewis à la présidence de l’organisme.

«Je suis convaincu que notre conseil d’administration se dotera très rapidement d’un plan de travail qui lui permettra de faire avancer les buts stratégiques de l’organisation et d’augmenter sa présence dans nos trois communautés», dit le nouveau président en faisant référence aux communautés de Moncton, de Dieppe et de Riverview.

Dans le cadre de l’assemblée générale, trois étudiants du secondaire se sont chacun mérités une bourse de 1000$ des coffres de la chambre de commerce. L’organisme fournit des bourses aux étudiants qui sont membres ou qui ont des liens de parenté avec des membres depuis 2001.

La Chambre de commerce du Grand Moncton compte 820 entreprises du Grand Moncton et est le plus grand organisme bilingue de son genre en atlantique.