N.-B.: ralentissement du marché de l’emploi en août

Le marché de l’emploi du Nouveau-Brunswick a montré des signes d’essoufflement en août, selon des données publiées vendredi par Statistique Canada.

De juillet à août, la province a perdu 5500 emplois à temps plein, soit une baisse de 1,8%. Elle a aussi gagné 2600 emplois à temps partiel, soit une hausse de 4,8%.

Comme la population active (les gens qui ont un boulot ou qui s’en cherchent un) a connu une baisse de 4600 personnes (-0,2%), le taux de chômage a diminué de 0,3 point de pourcentage, pour s’établir à 9,4%.

Lorsque l’on compare ces données avec celles publiées à pareille date l’année dernière, on constate que le bilan est mitigé. Le nombre d’emplois à temps plein a diminué (-1500) et le nombre d’emplois à temps partiel a augmenté (+2600).

D’août 2015 à août 2016, la population totale a augmenté de 1800 personnes, mais la population active a diminué de 800 personnes. Pendant ce temps, le taux de chômage a diminué de 0,4 point de pourcentage.

À l’échelle nationale, l’emploi a connu une légère hausse de 0,1%, avec la création de 26 000 emplois en août. Le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 7,0%.