Des programmes d’études et aliments du N.-B. en Chine

La délégation néo-brunswickoise actuellement en mission commerciale en Chine poursuit ses efforts d’exploration des possibilités commerciales.

Le premier ministre Brian Gallant dirige jusqu’au 15 octobre cette délégation multisectorielle, la plus grande du Nouveau-Brunswick jamais mené en Chine.

Au cours de la fin de semaine, le premier ministre a eu l’occasion de rencontrer les représentants d’une des plus importantes chaînes de supermarchés de la Chine.

Le gouvernement espère ainsi offrir plus de produits du Nouveau-Brunswick dans le marché chinois et sur les tablettes de la société China Resources Vanguard Supermarket Company.

L’entreprise gouvernementale de fabrication et de commerce de détail gère plus de 4400 points de vente au pays.

Un représentant de l’entreprise Cooke Aquaculture, qui vend déjà des produits du saumon aux supermarchés de la China Resources Vanguard Company, a pris part aux discussions, tout comme des représentants de Prelam Enterprises, LA Trading, Groupe Westco, SC&W Solutions et Dantra Speciality Products.

«Un des objectifs de cette mission en Chine consiste à ouvrir de nouveaux marchés pour nos produits agricoles et nos produits de la mer. Toutes les entreprises du Nouveau-Brunswick ont bien réussi à mettre en valeur ce qu’ils ont à offrir à cette grande chaîne de supermarchés», a déclaré par voie de communiqué Brian Gallant.

Les discussions avec la China Resources Vanguard Company se sont poursuivies afin d’explorer cette fois de nouveaux marchés possibles pour les bleuets sauvages du Nouveau-Brunswick.

Brian Gallant et un représentant d’Oxford Frozen Foods ont d’ailleurs rencontré à Shenzhen des représentants de l’importante chaîne de supermarchés pour aborder le sujet.

«Notre stratégie pour développer le secteur du bleuet et soutenir tous les producteurs du Nouveau-Brunswick mise notamment sur la percée de nouveaux marchés pour les exportations. Cela aidera les producteurs locaux de bleuets à vendre leurs produits à un prix raisonnable» a déclaré mardi le premier ministre, qui veut faire du Nouveau-Brunswick l’un des plus grands producteurs de bleuets sauvages du monde.

Avec des exportations évaluées en 2015 à 87,1 millions $, la Chine représente le troisième marché en importance pour le Nouveau-Brunswick après les États-Unis (11,1 milliards $) et l’Inde (109,3 millions $).

Selon un rapport de Crédit Suisse, la nouvelle classe moyenne en Chine représente maintenant 109 millions de personnes, ce qui pourrait s’avérer un bassin de consommateurs fort intéressant pour les entreprises du Nouveau-Brunswick.
Lundi, le premier ministre Brian Gallant a participé à l’inauguration du nouveau campus de l’International School of Nanshan Shenzhen, qui utilisera les programmes d’études du Nouveau-Brunswick.

Lors de son voyage en Asie, il rendra visite et parlera à des élèves et des enseignants de deux autres écoles partenaires, soit la Canadian International School of Beijing et le Beijing Concord College of Sino-Canada.