Tazza Caffé poursuit sa croissance

Le succès de la chaîne de cafés-bistros acadienne Tazza Caffé ne se dément pas. Une cinquième franchise ouvrira ses portes à la fin juin à Néguac.

Le premier Tazza Caffé de la Péninsule acadienne accueille des clients à Tracadie depuis 2006. Le projet a été développé entièrement dans la région par un groupe d’investisseurs locaux. Des établissements ont depuis vu le jour à Shippagan, à Saint-Isidore et à Grand-Sault, dans le Nord-Ouest.

Roxanne Turnbull développe actuellement un projet dans son village d’origine, Néguac. En décembre 2016, la jeune entrepreneure de 32 ans a fait l’acquisition du Pub 981, un bar populaire de la région. Des travaux de rénovation sont en cours dans l’édifice. En plus de faire une mise à neuf du Pub 981, elle est en train d’agrandir l’édifice pour y ouvrir un Tazza Caffé. Elle a retenu les services de Jamie Alexander, un designer d’intérieur de Toronto, pour la décoration.

«J’ai très hâte. C’est excitant. C’est vraiment ce que nous avions en tête», dit Roxanne Turnbull.

Même si sa mère a longtemps été une entrepreneure, Roxanne Turnbull a choisi une autre voie avant de se lancer en affaires. Elle travaille à l’Hôpital régional de Miramichi (elle a pris un congé d’une année pour développer son entreprise).

«Je ne l’ai jamais fait avant, mais j’ai pogné la piqûre!»

Son projet de développement permettra de créer une vingtaine d’emplois à Néguac. Son entreprise comprend aussi une filiale qui prépare des wedges de pomme de terre, non seulement pour les vendre dans ses établissements, mais aussi dans plusieurs autres commerces de la région.

Si tout va bien, le nouveau Pub 981 va ouvrir la semaine prochaine. Andy Bastarache, un auteur-compositeur-interprète de Saint-Antoine, présentera un spectacle le week-end prochain. L’ouverture du Tazza Caffé est prévue pour la fin juin.

Des projets d’expansion prévus

Si tout va comme prévu, des gens des quatre coins des Maritimes auront l’occasion de goûter aux sandwichs et aux muffins du Tazza Caffé au cours des cinq prochaines années, indique Ronald Losier, président du groupe Investissement P.A.

Le groupe a pour objectif d’accorder des franchises à des entrepreneurs un peu partout. En plus de poursuivre l’expansion au Nouveau-Brunswick, Investissement P.A a les yeux rivés sur la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et même le Québec.

«On est rendu à un point où il y a une permanence dans l’entreprise. On va vraiment commencer à pousser pour avoir des franchises. On cherche à ouvrir une dizaine de franchises dans les cinq prochaines années.»

Qu’est-ce qui explique la popularité?

«C’est une franchise qui est assez simple à mettre en place. Ça ne prend pas un chef cuisinier par exemple. On vend du café et des sandwichs. Ce sont des produits plutôt santé. Notre but est de vendre un produit de qualité qui est facile à préparer. Quand on regarde à Saint-Isidore, Tracadie, Shippagan et ainsi de suite, on a une vaste clientèle. Il y a des étudiants, comme il y a des personnes plus âgées.»