Des hausses de salaires sous la moyenne au N.-B.

Les hausses salariales devraient être légèrement sous la moyenne nationale au Nouveau-Brunswick en 2018. Dans son étude intitulée Tendances en ressources humaines, la firme Morneau Shepell anticipe une croissance des salaires de 2,1% au Nouveau-Brunswick l’an prochain comparativement à une hausse de 2,3% à l’échelle du pays.

L’an dernier, les salaires ont connu une augmentation de 2% dans la province et de 2,2% au pays. C’est au Québec (2,6%) que la hausse devrait être la plus importante en 2018, alors que l’Alberta arrive au dernier rang (1,8%). La croissance au pays se fera surtout ressentir dans les services publics (2,9%) et dans la finance et l’assurance (2,7%).

L’augmentation des salaires devrait tourner au ralenti dans l’exploitation minière, pétrolière et gazière (0,8%). Les prévisions de Morneau Shepel tiennent compte des gels de salaires anticipés, mais excluent les rajustements salariaux attribuables à des promotions ou à d’autres causes particulières.