Dream Payments créera 125 emplois à Moncton

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick injectera jusqu’à 2 millions $ sur quatre ans pour aider Dream Payments dans ses efforts de recrutement pour la création de 125 emplois.

Le jeune entreprise canadienne basée à Toronto a choisi Moncton pour y établir son centre d’excellence. C’est au centre-ville de la cité néo-brunswickoise que ses employés développeront les logiciels et les produits de la compagnie.

Dream Payments offre des solutions de paiement électronique pour les points de vente des petites et moyennes entreprises et les transactions interentreprises.

«Nous travaillons avec des entreprises comme la Banque TD, pour qui nous développons la technologie et avec qui nous déployons nos produits sur les marchés des grandes institutions financières», a précisé le président-directeur général de l’entreprise, Brent Ho-Young.

L’aide financière du gouvernement provincial se fera principalement sous forme de remise sur le salaire des employés. Le revenu combiné de ces 125 employés dans le secteur des nouvelles technologies doit atteindre 23,8 millions $.

Les retombées estimées par Fredericton sur le produit intérieur brut de la province s’élèveront à plus de 31 millions $, en plus de générer près de 4 millions $ en impôts provincial.

De quoi réjouir le premier ministre, Brian Gallant.

«C’est très excitant. On parle de technologie financière. C’est une industrie émergente ici au Canada et dans le monde. On va voir ici, je l’espère, 125 emplois de créés au Nouveau-Brunswick. Ce sont des emplois très intéressants. Ce sont aussi des emplois qui nous aideront à générer des revenus très importants pour la province, pour ensuite investir davantage en éducation et en santé», a avancé M. Gallant.

Brent Ho-Young, PDG de Dream Payments, et le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, ont annoncé que l’entreprise compte embaucher 125 personnes sur quatre ans. – Acadie Nouvelle: Patrick Lacelle

Dream Payments compte embaucher 125 personnes sur quatre ans. Ses bureaux de Moncton comptent déjà une dizaine de jeunes employés, dont certains viennent de la Russie et du Vietnam.

Les postes à combler sont dans le domaine de l’informatique et de la programmation. Des ingénieurs de logiciel, des développeurs web et des responsables du contrôle de la qualité sont recherchés.

«Ce que nous ferons principalement à Moncton, c’est le développement de notre technologie. Alors, on cherche des gens qui ont de l’expérience en création de logiciels et d’application mobile, dans les tests de logiciel et dans l’analyse de l’expérience de l’utilisateur», a précisé M. Ho-Young.

L’entreprise a choisi Moncton en raison de l’accès à la main-d’oeuvre et les programmes d’aide aux entreprises.

«Moncton est un endroit fantastique pour les entreprises dans le secteur des nouvelles technologies, comme Dream Payments. Ici, nous avons un très bon accès à des employés talentueux. Aussi, nous avons considéré plusieurs endroits dans le monde et nous avons trouvé que Moncton, et le Nouveau-Brunswick, a les appuis, les gens et les incitatifs qui nous permettront d’accélérer le développement de notre entreprise», a déclaré le PDG.

La plus grande partie de l’aide financière du gouvernement provincial dont bénéficiera Dream Payments commencera en 2018. Afin de recevoir une remise sur le salaire de ses employés, la compagnie doit maintenir le poste pendant au moins un an et doit fournir des preuves sur le rendement.