UNI remporte le prix du Bâtisseur au 12e gala Commerc’Or

UNI Coopération financière a remporté les honneurs du prix Bâtisseur samedi soir à la 12e édition du gala Commerc’Or organisé par la Chambre de commerce du Grand Caraquet. Réfrigération Plus a de son côté décroché le prix Entreprise par excellence.

Armand Albert était heureux de voir son travail et celui de ses employés souligné. Il a démarré son entreprise Réfrigération Plus à partir de zéro il y a 20 ans, avec son frère.

«Je suis arrivé une journée et je lui ai dit que je venais de lâcher ma job. Je lui ai demandé s’il était prêt à m’aider et à partir avec moi et il a dit oui tout de suite, sans hésiter. Il m’a fourni un local et une secrétaire, et on a décollé», raconte M. Albert.

Aujourd’hui, l’entreprise installée à Caraquet compte une quinzaine d’employés et est un incontournable dans le domaine de la thermopompe et de la réfrigération. Mais les défis sont plus grands qu’avant, précise Armand Albert.

«C’est toujours plus difficile de faire compétition avec plein de compagnies qui s’installent dans la région. Le monde des thermopompes est très difficile à cause de ça présentement», affirme-t-il.

Le gala a aussi souligné l’apport d’UNI Coopération financière dans la région en lui remettant le prix honorifique Bâtisseur, à la fin du gala.

«Son rôle comme institution financière à travers la province depuis plus de 80 ans est associé à la prise en main des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick dans les années 30», a déclaré le président de la Chambre de commerce, Marco Plourde, devant le parterre de près de 250 personnes.

Nouvelle catégorie en tourisme

Une nouvelle catégorie a fait son apparition pour cette douzième édition du gala, la catégorie tourisme.

«Le tourisme c’est le développement économique, c’est un pilier très important pour la région et c’est une de nos priorités», explique Véronique Savoie, directrice générale de la Chambre de commerce du Grand Caraquet.

C’est la Distillerie Fils du Roy qui a remporté les honneurs grâce à l’attrait touristique que représente la distillerie et au développement de ses installations pour accueillir les visiteurs.

Dans son discours de remerciement, le fondateur Sébastien Roy a dit être étonné de remporter le prix. Plutôt que de parler de sa distillerie, il a préféré souligner le bon travail des deux autres finalistes, Les Chalets de la plage de Bas-Caraquet et le Camping et motel Colibri.

«Ça n’aide pas de travailler les poings fermés dans la région, surtout dans le tourisme. J’essaye de vendre les commerces aux alentours. La route de la bière, c’est exactement ça», a-t-il confié plus tard.

Huguette Gionet, propriétaire de la boutique Vêtements Jacqueline à Caraquet, a de son côté remporté le prix Femmes entrepreneures.

Le Rendez-vous de la fierté Acadie Love a reçu le prix Culture et Construction navale Atlantique le prix Relève entrepreneuriale.

De son côté, l’entrepreneur de 34 ans Marc-André Doiron a décroché le prix Jeunes entrepreneurs grâce à son entreprise de télécommunications Solutions MAD.

Une cuvée «rafraîchissante»

La directrice générale de la Chambre de commerce souligne que les nominés cette année sont rafraîchissants.

«Il y a des gens qu’on n’avait jamais vus. C’était seulement la première année du Rendez-vous Acadie Love mais on voulait souligner leur apport, ce qu’ils ont fait est un gros tour de force», estime Véronique Savoie.