Les magasins Shoppers et Loblaw auront le même programme de points fidélité

Les clients de Shoppers Drug Mart et des marchés d’alimentation de l’entreprise Loblaw utiliseront bientôt un nouveau programme de fidélisation uniformisé pour remplacer les points Optimum et PC Plus.

Loblaw fusionnera les deux programmes à compter du 1er février 2018. Cette décision était attendue depuis que le géant des marchés d’alimentation a fait l’acquisition de la chaîne de pharmacies et de son système de points Optimum, il y a trois ans.

Le premier vice-président du marketing, Uwe Stueckmann, a souligné que l’objectif était d’unir « ce qu’il y a de mieux » dans les deux programmes.

PC Optimum représente « l’avenir des programmes de fidélisation pour les entreprises de Lobaw », a-t-il soutenu.

Les consommateurs peuvent continuer à accumuler leurs points comme d’habitude jusqu’au 1er février de l’année prochaine, lorsque leurs cartes entreront dans le nouveau programme avec la même valeur de points. Si quelqu’un a une valeur de 100 $ de points Optimum, il aura 100 $ de valeur dans les points PC Optimum, par exemple.

Au Québec, où Shoppers Drug Mart fonctionne avec la marque Pharmaprix, le programme Optimum prendra fin le 31 janvier 2018 et les membres auront jusqu’au 2 mai pour échanger leurs points ou les convertir dans le nouveau programme.

Les consommateurs pourront utiliser une seule carte ou une application et pourront continuer de récolter des points aux pharmacies. Ils pourront aussi accumuler des points avec des offres personnalisées, des promotions dans les magasins et en utilisant la carte de crédit MasterCard-Le Choix du Président.

Le nouveau programme aura un système facile à maîtriser: 10 000 points correspondent à 10 $, 20 000, à 20 $, et ainsi de suite, jusqu’à un maximum de 500 $. Les consommateurs pourront utiliser leurs points partout dans les quelque 2500 magasins Loblaw.

Les deux programmes ont plus de 19 millions de membres actifs, alors qu’au moins 50 pour cent des clients sont inscrits tant à Optimum qu’à PC Plus, selon Jim Noteboom, premier vice-président, fidélisation et connaissance client.

Après que Loblaw eut fait l’acquisition de Shoppers en 2014, les consommateurs ont dit à l’entreprise qu’ils préféraient avoir un seul programme plutôt que deux parce que cela faciliterait leur vie, selon M. Notebloom.

Les analystes spéculaient de plus en plus sur la fusion du programme de points depuis le mois d’août, lorsque CIBC et Loblaw PC Finances ont annoncé la fin de leur partenariat de 20 ans.