Entreprises Shippagan acquiert une compagnie de Pointe-Sapin

Les propriétaires d’Entreprises Shippagan font l’acquisition de D.J. Bait, une entreprise de fabrication de casiers à homard et de construction de bateaux de pêche située à Pointe-Sapin. Les 35 postes à temps plein seront maintenues dans la communauté de Kent-Nord.

Entreprises Shippagan voit grand pour l’avenir de ses nouvelles installations à Pointe-Sapin. Marc-André Robichaud, président-directeur général de l’entreprise de la Péninsule acadienne, souhaite «augmenter la production de bateau afin de combler le besoin des pêcheurs de l’est du Canada».

«On veut faire beaucoup plus de bateaux à Pointe-Sapin et beaucoup plus de casiers à homard», mentionne-t-il, ajoutant que de nouveaux emplois seront créés dans la région.

Entreprises Shippagan deviendra officiellement propriétaire de D.J. Bait le 1er janvier 2018. C’est Raymond Daigle, propriétaire de D.J. Bait, qui a initié les discussions auprès des propriétaires d’Entreprises Shippagan, Marc-André et Gilles Robichaud. M. Daigle était à la recherche d’un acheteur qui partageait ses idées et qui assurerait la continuité de son commerce et le maintien en poste de ses 35 employés. Il voulait aussi garantir que ses clients continuent de recevoir le même niveau de service.

Après plusieurs discussions et analyses, les deux partis ont conclu que leurs similarités faisaient en sorte que la vente était une «chose naturelle».

M. Daigle fera partie de l’équipe de gestion de la nouvelle entreprise. Le seul changement visible à Pointe-Sapin sera le nom à l’extérieur de l’édifice. Le nom sur l’enseigne de «D.J. Bait» deviendra «D.J. Marine».

Entreprises Shippagan a récemment lancé le processus d’embauche d’un directeur des opérations pour les installations de Pointe-Sapin. Une vidéo annonçant le poste sur Facebook a été vue plus de 40 000 fois.

D.J. Bait, fondé en 1996 par M. Daigle, se spécialise dans la vente de détail, la fabrication de casiers de homard et la construction de bateaux de pêche.

MM. Robichaud et Robichaud sont «honorés de s’être vu confier l’héritage de M. Daigle et de pouvoir prolonger la pérennité de l’entreprise».

Fondé en 1977, Entreprises Shippagan était d’abord un fournisseur local avant de devenir «l’un des plus gros distributeurs d’agrès de pêche dans les secteurs de la pêche commerciale, de l’Aquaculture et des industries marines au Canada et aux États-Unis».

Elle a aujourd’hui des clients à travers le Canada – de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve-et-Labrador -, ainsi qu’aux États-Unis et en Europe.

En plus de son siège social à Shippagan, la société a sept magasins en Nouvelle-Écosse, un à l’Île-du-Prince-Édouard et un à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les Robichaud possèdent également International Seafood and Bait, un important exportateur de fruits de mer, Sea-Alex, un fabricant de bouées en plastique et d’autres produits pour la pêche et l’aquaculture, et la quincaillerie Ace de Shippagan.

Avec l’acquisition de D.J. Bait, le nombre d’employés du groupe d’entreprises passe d’environ 115 à 150.