L’achalandage atteint des sommets à l’aéroport Roméo-LeBlanc

En 2017, l’aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton a accueilli 8358 voyageurs de plus qu’en 2016. Il s’agit de la deuxième meilleure année de son histoire.

Au total, 665 630 passagers ont transité par les installations aéroportuaires de Dieppe, une progression de 1,3% par rapport à l’année précédente.

L’aéroport reste le plus fréquenté de la province. À titre de comparaison, l’aéroport de Fredericton avait reçu 377 977 passagers en 2015 et celui de Saint-Jean se plaçait en troisième position avec 250 670 visiteurs.

Dans un communiqué de presse, la direction de l’aéroport Roméo-LeBlanc attribue ces bons résultats aux à l’ajout de vols et de sièges vers Toronto par la compagnie WestJet. Cette dernière a vu le nombre de ses passagers augmenter de 6,5%.

«Cette année, l’augmentation du nombre de passagers équivaut à 107 avions Q400 complets», se félicite Bernard LeBlanc, le PDG de l’aéroport.

Sunwing, qui offre des vols directs vers la Floride, Cuba, la Jamaïque, la République dominicaine et le Mexique, a connu une croissance du nombre de clients de 9,6%.

Quatorze vols hebdomadaires partent de Dieppe vers le Sud tout au long de l’hiver. En 2017, Celebrity Cruises a ajouté une destination en proposant des croisières tout compris au mois de mars.

Selon une étude réalisée en 2015, les retombées économiques de l’aéroport représentent plus de 665 millions $ par année.