Économie: des gens d’affaires invitent les partis politiques à trouver des solutions

À l’approche des élections provinciales, six associations de gens d’affaires demandent à chacun des partis politiques de s’engager, dans sa plateforme électorale, à prendre des mesures concrètes afin d’appuyer la croissance économique.

Les six associations à l’origine de l’initiative affirment représenter plus de 4000 entreprises du N.-B.

Cette alliance a présenté lundi à Moncton son plan directeur axé sur la croissance économique «afin d’aider à orienter le dialogue menant à l’élection provinciale de septembre».

Le groupe propose cinq axes sur lesquels il souhaite voir les partis politiques prendre des engagements: une économie tournée vers le secteur privé, l’exploitation durable des ressources, la préparation des entreprises à exporter, le perfectionnement de la main-d’œuvre et la gestion budgétaire responsable.

«Dans notre esprit, le choix à faire est simple. Nous nous attendrons à ce que le prochain premier ministre de la province fasse le bon choix entre gérer notre croissance et gérer notre déclin, dans l’intérêt de tous les Néo-Brunswickois. Et je peux vous confirmer maintenant que le milieu des affaires a choisi de gérer la croissance», a expliqué M. Thomas Raffy, PDG du Conseil économique du Nouveau-Brunswick.

«L’économie de la province accuse du retard et la situation perdurera si nous ne prenons pas de mesures pour renverser la vapeur. Il est temps de prendre des décisions qui vont au-delà du cycle électoral et de faire des choix qui stimulent la croissance, car le statu quo n’est plus acceptable dans la conjoncture actuelle.»

Les divers organismes à l’origine de l’initiative se sont concertés à l’été 2017 afin de trouver des solutions au déclin de l’économie. Ils sont tous d’avis que le gouvernement n’a pas pour rôle de créer des emplois, mais plutôt d’instaurer un climat propice aux investissements commerciaux dans la province et d’encourager les entreprises existantes à investir et à évoluer dans la province.

Les organismes signataires sont la Chambre de commerce de l’Atlantique, le Conseil économique du Nouveau-Brunswick, le Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick, la Fredericton Chamber of Commerce, la Chambre de commerce du Grand Moncton et la Saint John Region Chamber of Commerce.