L’aéroport de Bathurst dresse un bilan positif de 2017

L’Autorité aéroportuaire du nord du Nouveau-Brunswick a tenu sa réunion publique cette semaine, dans son nouveau terminal.

L’Autorité a souligné les deux événements marquants qui ont ponctué la dernière année de l’aérogare.

Premièrement, l’aéroport marquait son 50e anniversaire en 2017. Ensuite, des travaux importants de rénovation ont été amorcés sur les installations de la région Chaleur. L’aérogare a plus que doublé en superficie. Elle compte maintenant 1087 mètres carrés (11 700 pi2).

La piste d’atterrissage est aussi en rénovation. Elle sera allongée pour atteindre 1711 mètres.

«Nous avons entrepris un projet d’agrandissement majeur qui aura comme résultat le prolongement de la piste et la multiplication par deux de la taille de l’aérogare. Avec un coût d’un peu plus de 6M$ ce projet d’expansion n’aurait pas été possible sans le soutien financier du gouvernement provincial et fédéral, d’UNI Coopération financière ainsi que le conseil d’administration de l’Autorité aéroportuaire du nord du Nouveau-Brunswick», explique Jennifer Henry, directrice générale de l’Autorité.

En raison des travaux (dont la fermeture de la piste), de la pluie verglaçante à Montréal et à Bathurst et de l’absence d’un troisième vol pendant l’été 2017, l’aéroport a vu une baisse d’achalandage. L’Autorité se dit tout de même satisfaite des 38 058 passagers qui ont utilisé ses installations pendant cette année de renouvellement.