CAVOK Brewing Co.: deux contrôleurs aériens prennent leur envol à Dieppe

Un rêve devient réalité pour deux contrôleurs aériens de Dieppe. Leur entreprise, CAVOK Brewing Co., se taille une place dans le marché grandissant des microbrasserie dans le Sud-Est.

Dans le jargon aérien, CAVOK (Ceiling and visibility OK) signifie que la visibilité et la météo sont bonnes. Quand un contrôleur aérien s’en sert en parlant à un pilote d’avion, il indique habituellement que les conditions de vol sont bonnes pour l’atterrissage.

«Ça veut dire qu’il fait beau, tout va bien, et c’est le temps de boire une bière», explique en riant Serge Nadeau.

M. Nadeau et son collègue, Serge Basque, sont les propriétaires d’une nouvelle microbrasserie sur le boulevard Dieppe, à deux pas de l’aéroport international Roméo-LeBlanc. Ils ont choisi de la nommer CAVOK Brewing compagny, un nom qui leur va comme un gant.

Cette aventure a débuté il y a une dizaine d’années. À l’époque, M. Basque – originaire de Grande-Anse – et M. Nadeau – de Dalhousie – étaient des collègues de travail dans la région de Montréal. Une journée, après un quart de travail, ils ont discuté de leurs rêves autour d’une bière dans une brasserie locale. C’est alors qu’ils ont découvert que, chacun de leur côté, ils rêvaient depuis des années de lancer une microbrasserie.

Les années ont passé, et leurs conversations sur un projet commun de microbrasserie sont devenues de plus en plus sérieuses. Déménagés dans la région du Grand Moncton il y a huit ans, ils ont élaboré un plan minutieux. Ils l’ont suivi à la lettre, s’assurant de maîtriser chaque étape avant de passer à la prochaine.

Ils ont d’abord brassé des petites quantités de bière dans le garage de M. Nadeau, perfectionnant leurs techniques et leurs recettes. En suivant des formations avancées sur le brassage, ils se sont équipés afin d’augmenter leur production. Ils ont ensuite entrepris de vendre leur bière dans des restaurants et des bars de la province.

«On voulait tester nos produits sur le marché. Les amis goûtaient et nous disaient que c’était bon, mais quand c’est quelqu’un qui ne nous connaît pas, les critiques et les opinions sont plus franches», explique M. Nadeau.

Les contrôleurs aériens ont décidé d’embouteiller l’une de leurs bières les plus populaires, une ale au miel nommée Léger Corner (en hommage à l’ancien nom de la municipalité de Dieppe).

Cet automne, «les deux Serge» ont passé à l’étape cruciale de leur vision: l’ouverture d’une microbrasserie.

La conception de l’établissement a été inspirée par des visites dans des dizaines d’établissements à travers le monde.

La section avant de l’édifice comprend un bar, derrière lequel se retrouvent une vingtaine de robinets pour la bière en fût. Un espace avec des tables entourées de chaises et des canapés ouvre directement sur la salle de brassage. Les clients peuvent ainsi voir et entendre le travail du maître-brasseur Benjamin Ellick. Ils peuvent aussi sentir les odeurs émanant durant le processus de brassage.

Les installations incluent aussi une mezzanine qui surplombe l’installation. Elle peut être louée pour des rassemblements de bureau ou de groupes d’amis.

La microbrasserie a été lancée en douceur, avec quelques messages partagés sur Facebook et Instagram en fin septembre. Sa popularité a dépassé les attentes des propriétaires.

«On voulait faire une ouverture graduelle, mais la première soirée c’était plein à craquer. On a ouvert un vendredi soir, et on a attendu au mercredi avant de mettre un message sur Facebook», mentionne M. Basque.

«On est vraiment content que les gens nous appuient, qu’ils reviennent et qu’ils en parlent. On entend des gens dire qu’ils sont fiers qu’il y ait ça à Dieppe.»

Les clients de CAVOK Co. peuvent apporter leur propre nourriture s’ils souhaitent manger en dégustant une bière. Les portes sont ouvertes du mardi au jeudi et le dimanche, de midi à 23h, ainsi que les vendredis et samedis, de midi à minuit.

Tout en gérant leur microbrasserie, Serge Nadeau et Serge Basque continuent de travailler à temps plein comme contrôleurs aériens.