Moncton a poursuivi sa croissance en 2018: 223M$ en mises en chantier

Moncton n’a pas battu de record de construction en 2018, mais la municipalité a poursuivi sa croissance grâce à plusieurs projets importants.

En 2017, la ville de Moncton a fracassé son record en matière de permis de construction. La nouvelle marque à battre est de 243,4 millions $. La dernière année a tout de même été bonne. Il y a eu des mises en chantier pour une valeur totale de 222,6 millions $.

«Ce rythme de croissance est une bonne nouvelle pour tous les Monctonniens. Nous constatons que notre ville continue d’intéresser les investisseurs et les promoteurs, les immigrants de partout dans le monde, ainsi que les Canadiens des autres provinces», a expliqué par communiqué Dawn Arnold, mairesse de Moncton.

Les projets commerciaux ont encore été très importants pour la municipalité en 2018. Il y en a eu pour 125 millions $. Cela équivaut à 56% de la valeur totale des permis de construction octroyés.

Ces résultats s’expliquent surtout par l’agrandissement d’Organigram sur la promenade English (36,7 millions $). Il y a aussi le nouvel hôtel Hyatt non loin du Centre Avenir (17,6 millions $), le nouveau Costco de la promenade Granite à l’ouest de la promenade Elmwood (13,5 millions $) et l’agrandissement du Centre de distribution Kent de la rue Commerce (9,5 millions $).

«Nous avons eu de grands projets qui ont contribué à ces résultats et nous avons d’autres projets que nous hâte de voir se concrétiser», a souligné Richard Dunn du développement économique à la Ville de Moncton.

Les chantiers résidentiels ont aussi été importants l’année dernière. Ils ont atteint 54,5 millions $, ou 24,5% de la valeur totale des permis de construction. Il s’agit d’une baisse de 8,2 millions $ comparativement à 2017.

Cinq immeubles à logements ont été érigés pour un total de près de 23 millions $.

Le taux inoccupation est très bas ces temps-ci à Moncton. Il est d’environ 3%. Il devient donc de plus en plus difficile de se trouver un appartement. Et avec l’immigration internationale et la migration interprovinciale, la situation n’est pas à la veille de changer. On prévoit que la municipalité va accueillir entre 1500 et 2000 nouveaux citoyens cette année.

«La croissance va continuer. On parle beaucoup à des gens de l’Ontario qui trouvent ça cher de vivre dans des centres comme Toronto. Il y a beaucoup de gens qui veulent explorer le marché de Moncton en raison du coût et de la qualité de vie», a souligné M. Dunn.

De grands projets, comme le Village urbain Junction, un important complexe résidentiel et hôtelier sur boulevard Vaughan Harvey, dont la construction est prévue cette année, devraient permettre d’atténuer un peu le problème de logement.

La valeur des permis institutionnels s’est élevée à 39,2 millions $ à la fin décembre, soit 18 % du total, en baisse par rapport aux 76,9 millions $ de 2017. La nouvelle école intermédiaire du quartier nord de Moncton, bâtie aux coûts de 21 millions $, est parmi les plus importants projets de 2018.

Les dernières années, qui ont été excellentes en termes de construction, ont fait passer la moyenne annuelle sur 10 ans de 123 millions $ à 186 millions $.