Payless ShoeSource fermera 248 magasins au Canada

Payless ShoeSource a annoncé mardi son intention de demander la protection de la cour contre ses créanciers au Canada, alors que la direction de la chaîne américaine entend fermer ses 2500 magasins nord-américains ce printemps.

Au Canada, où se trouvent 248 magasins, environ 2400 travailleurs seront touchés par les fermetures, selon des documents déposés à la Cour supérieure de justice de l’Ontario. Il y a cinq boutiques au Nouveau-Brunswick, à Bathurst, Miramichi, Dieppe, Fredericton et Saint-Jean.

Le chef de la restructuration du détaillant de chaussures établi au Kansas, Stephen Marotta, a affirmé dans un communiqué que certaines fermetures étaient déjà en cours, puisqu’une réorganisation précédente a laissé la société « mal outillée » pour l’environnement actuel du commerce de détail. La société est notamment plombée par une dette trop importante et un trop gros réseau de magasins.

Des documents déposés en cour montrent que la société avait une offre excédentaire aussi récemment que cet hiver, et qu’elle avait été forcée de vendre des marchandises à des prix fortement réduits.

La société, qui a également déposé son bilan aux États-Unis, a annoncé la fermeture de ses magasins à la fin mars, mais certains seront ouverts jusqu’à la fin du mois de mai, le temps qu’elle procède à une liquidation.

Les documents indiquent que la société n’a pas payé le loyer de février pour 220 de ses magasins au Canada et a affiché une perte d’exploitation de plus de 12 millions $ US l’année dernière.