La dette des consommateurs du N.-B. augmente encore

La dette totale des consommateurs canadiens, incluant les hypothèques, a augmenté à 1,906 milliers de milliards $ au 4e trimestre de 2018 comparativement à 1,821 milliers de milliards $ au 4e trimestre de l’année précédente. Il s’agit d’une augmentation de 4,6%.

Dans un rapport transmis mardi, la firme Equifax Canada rapporte que les faillites étaient en hausse de 15% dans la dernière moitié de 2018 au pays. Le rapport soutient aussi que les personnes âgées affichent désormais trois trimestres consécutifs d’augmentation d’arriérés.

Equifax Canada a constaté qu’en excluant les hypothèques, la dette moyenne au Canada a été de 23 520$ au dernier trimestre de 2018, supérieure de 3% au montant moyen relevé un an plus tôt.

Au Nouveau-Brunswick, la dette moyenne s’élève à 23 006$, soit une augmentation de 1,1% par rapport à il y a un an.

C’est en Alberta où la dette moyenne est la plus élevée, à 29 508$ (soit une hausse de 4,1% par rapport à l’an dernier). C’est au Manitoba où est la plus basse, à 18 948$ (en hausse de 1,6%).

C’est au Nouveau-Brunswick où le taux d’arriéré de 90 jours pour les emprunts non hypothécaire est le plus élevé au Canada, à 1,78%. La Nouvelle-Écosse suit à 1,73%. La moyenne nationale est de 1,07%.