Un projet pilote pour réduire la paperasse administrative des entreprises

Les entrepreneurs de la province ont maintenant accès à une aide individuelle pour s’y retrouver dans les exigences réglementaires liées à l’exploitation d’une entreprise grâce à un programme pilote lancé jeudi.

Les navigateurs d’affaires – un programme de soutien en gestion de la clientèle fondé sur un modèle ayant fait ses preuves en Nouvelle-Écosse – est maintenant offert par l’entremise d’Opportunités NB.

«Nous savons que les entrepreneurs éprouvent de la frustration à l’égard des formalités administratives auxquelles ils sont confrontés quand ils veulent démarrer ou exploiter une entreprise dans la province», a déclaré la ministre du Développement économique et des Petites Entreprises, Mary Wilson, qui est également ministre responsable d’Opportunités NB.

« Grâce à cette initiative, nous veillons à ce qu’ils passent moins de temps à s’y retrouver dans les règles et les règlements, et plus de temps à faire tourner leur entreprise et à faire croître notre économie.»

À compter d’aujourd’hui, les entrepreneurs peuvent composer le 1-833-799-7966 ou envoyer un courriel à l’adresse nav@navnb.ca pour communiquer avec un navigateur d’Opportunités NB. Cette équipe collaborera avec des navigateurs désignés au sein de chaque ministère pour fournir la réponse la plus précise et la plus utile.

La première réaction des associations d’entreprises a été positive.

«Chercher comment démarrer ou faire croître votre entreprise peut être un processus difficile, surtout quand il s’agit d’assembler toutes les pièces dont vous avez besoin pour réussir», a affirmé le président-directeur général du Conseil économique du Nouveau-Brunswick, Thomas Raffy.

«En tant que défenseur des intérêts des entreprises, le Conseil économique a consulté le milieu des affaires pour trouver des solutions concrètes à leurs défis. Un thème récurrent dans toutes les régions que nous avons visitées était de créer un service qui permettrait aux entrepreneurs d’avoir accès à l’information dont ils ont besoin pour démarrer ou faire croître leur entreprise.»

Le programme servira de ressource pour aider à répondre aux besoins liés à la réglementation, comme les inspections, les licences, les droits et les permis.

«Avoir un guichet unique, un numéro à composer pour avoir accès aux services gouvernementaux est un grand pas en avant pour faciliter les relations d’affaires dans la province», a dit le directeur des affaires provinciales (Nouveau-Brunswick) de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, Louis-Philippe Gauthier.

«Obtenir des permis et des licences et naviguer dans les règlements gouvernementaux peuvent être une source de frustration et de dépenses pour les propriétaires d’entreprises. Comme le gouvernement vise à alléger le fardeau administratif, ce nouveau service est le bienvenu.»