Les indices boursiers nord-américains prennent du mieux

Le principal indice de la Bourse de Toronto affichait un gain notable, vendredi, en mi-journée, ce qui lui permettait de combler une partie des pertes de la veille à la suite d’un plongeon historique.

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto prenait 353,11 points, pour coter à 12 861,56 points. Jeudi, il avait dégringolé de plus de 1700 points.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles était en hausse de 562,58 points, à 21 763,20 points, alors que l’indice élargi S&P/500 grimpait de 68,71 points, à 2549,35 points. L’indice composé du Nasdaq était à 7406,05 points, en hausse de 204,25 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien se transigeait au cours moyen de 71,91 cents US, par rapport à son cours moyen de 72,36 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut s’emparait de 84 cents US, à 32,34 $ US le baril, tandis que celui de l’or reculait de 27,30 $ US, à 1563 $ US l’once. La livre de cuivre se négociait à 2,49 $ US, en hausse de 2,25 cents.