Plastiques IPL sera vendue à des intérêts américains

Plastiques IPL – qui possède une usine à Edmundston avec environ 200 employés – a annoncé mercredi avoir conclu une entente qui la verra être rachetée par une société contrôlée par la société de capital-investissement américaine Madison Dearborn Partners, dans le cadre d’une transaction qui évalue la société montréalaise à 981 millions $.

En vertu de la proposition, les actionnaires du spécialiste des solutions d’emballage durable recevront 10,00 $ par action, ce qui représente une prime de 49 % par rapport au cours de clôture de mardi du titre d’IPL, et une prime de 69 % par rapport à son cours pondéré en fonction du volume pour la période de 20 jours se terminant mardi.

La Caisse de dépôt et placement du Québec, plus grand actionnaire de l’entreprise avec une participation de 26,9 %, a indiqué qu’elle appuyait l’offre de Madison Dearborn Partners. La transaction prévoit que CDP Investissements, une filiale de la Caisse, détiendra une participation indirecte d’environ 24,9 % dans l’acquéreur de Plastiques IPL après la clôture de l’opération.

Sous condition qu’elle respecte un seuil minimum d’actionnariat, la Caisse aura des droits de gouvernance s’appliquant à toute modification importante qui pourrait affecter certaines activités de la société au Québec, a précisé IPL.

Tous les administrateurs et hauts dirigeants d’IPL ont recommandé l’offre d’acquisition, ainsi que tous ses grands actionnaires _ notamment le Fonds de solidarité FTQ, qui détient une participation de 8,7 % dans la société.

La transaction est assujettie à certaines conditions usuelles « que le comité spécial et le conseil estiment raisonnables dans les circonstances », a ajouté IPL dans un communiqué.

L’entente avec Madison Dearborn Partners prévoit une période initiale de 30 jours qui permet à Plastiques IPL de solliciter des propositions d’acquisitions supérieures ou d’entreprendre des discussions à cet égard.

« Nous avons conclu que cette opération est dans l’intérêt d’IPL et équitable pour nos actionnaires », a fait valoir Rose Hynes, présidente du comité indépendant qui a examiné et analysé l’offre ainsi que d’autres options, y compris le statu quo.

« Après cette évaluation rigoureuse et de longues négociations avec MDP, nous sommes heureux d’être parvenus à une entente qui offre une juste valeur immédiate aux actionnaires. »

L’action de Plastiques IPL, qui est cotée à la Bourse de Toronto depuis l’été 2018, prenait mercredi après-midi 3,26 $, soit 48,7 %, pour se négocier à 9,96 $.