Les marchés de la planète plongent vendredi matin

Les marchés de la planète ont plongé vendredi, alors que les investisseurs attendent l’élection présidentielle américaine de la semaine prochaine et qu’ils soupèsent la possibilité d’une aide économique en provenance de Washington ou de l’Europe.

En début de séance en Europe, Londres perdait 0,7 %, Paris 0,9 % et Francfort 1,1 %.

À New York, avant l’ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles et l’indice élargi S&P 500 cédaient près de 2 %.

En Asie, Tokyo et Shanghaï ont plongé de 1,5 %, Hong Kong de 2,1 % et Séoul de 2,6 %. La bourse australienne a perdu 0,6 %.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 31 cents US à 35,86 $ US le baril.