Ottawa suspend temporairement la semaine d’attente avant le chèque d’assurance-emploi

Le gouvernement fédéral suspend temporairement la période d’attente d’une semaine pour les demandes d’assurance-emploi.

Cette modification signifie essentiellement qu’à compter du 31 janvier, les Canadiens pourront recevoir des prestations immédiatement après avoir présenté leur demande. Ce changement devrait être en vigueur jusqu’au 25 septembre, date à laquelle une série de mesures temporaires d’assurance-emploi et les trois «prestations pandémiques» doivent expirer.

La suspension de la règle d’une semaine s’applique aux demandes de prestations régulières d’assurance-emploi, de prestations de pêcheur et de prestations spéciales, comme le congé de maternité et le congé parental.

Le gouvernement avait déjà annulé, pour un an, la période d’attente pour les demandes de prestations de maladie de l’assurance-emploi faites après le 27 septembre 2020.

La ministre de l’Emploi et du Développement de la main-d’oeuvre, Carla Qualtrough, a expliqué vendredi dans un communiqué que la renonciation temporaire à la période d’attente pour tous les candidats devrait alléger l’«énorme fardeau financier pour les travailleurs» et les soutenir plus rapidement «au moment où ils en ont le plus besoin».

Selon les plus récents chiffres d’Ottawa, près de 2,3 millions de personnes touchent actuellement des prestations d’assurance-emploi.