Restaurant Brands International voit ses profits et ses revenus reculer au 4e trimestre

Restaurant Brands International a affiché jeudi un profit et des revenus en baisse pour son quatrième trimestre, par rapport à la même période un an plus tôt.

La société, qui exploite les enseignes de restauration rapide Tim Hortons, Burger King et Popeyes, a aussi haussé son dividende trimestriel de 1 cent US pour le porter à 53 cents US par action.

Restaurant Brands a fait état d’un profit net attribuable aux actionnaires ordinaires de 138 millions $ US, soit 30 cents US par action, pour le trimestre clos le 31 décembre.

En comparaison, la société avait engrangé un bénéfice de 255 millions $ US, ou 54 cents US par action, pour la même période en 2019.

Les revenus ont totalisé 1,36 milliard $ US, en baisse par rapport à ceux de 1,48 milliard $ US de la même période un an plus tôt.

Sur une base ajustée, Restaurant Brands a réalisé un bénéfice de 247 millions $ US, soit 53 cents US par action, pour son plus récent trimestre, ce qui se comparait à un profit ajusté de 351 millions $ US, ou 75 cents US par action, un an plus tôt.