Des données personnelles ont été compromises chez Bombardier

Les données confidentielles de clients, fournisseurs et d’environ 130 employés de Bombardier situés au Costa Rica ont été compromises à la suite d’une récente cyberattaque, a annoncé mardi l’entreprise.

Selon une enquête préliminaire, un tiers non autorisé a pu avoir accès à des données pour les extraire en raison d’une faille dans une «application de transfert de fichier (…) qui s’exécutait» sur des serveurs spécialisés «isolés» du réseau de l’avionneur, a-t-on expliqué dans un communiqué.

Une enquête est toujours en cours, a précisé Bombardier, qui n’a pas précisé le moment exact où est survenue la cyberattaque.

Selon l’entreprise québécoise, des «professionnels de la cybersécurité et de la police scientifique» ont conclu, de façon «indépendante», que les contrôles de sécurités mis en place étaient adéquats pour limiter la portée de l’incident.

Les activités de fabrication et de soutien à la clientèle n’ont été «ni touchées ni interrompues», selon Bombardier, qui a ajouté qu’elle n’était pas «spécifiquement ciblée» par la cyberattaque.

La compagnie a indiqué qu’elle continuerait à «évaluer la situation» et qu’elle restera en «contact étroit» avec ses clients, fournisseurs et employés.